Actualités, articles, interviews

0  

Le horse ball... en rose ! (Part.1)

Auteur : O.Leschiera | Date : 03-02-2016

Les chroniques d'Olivier - Mercredi 03 février 2016
1ère partie

LE HORSE BALL... EN ROSE - 1ère partie

A bien y réfléchir, si on écarte les sélections nationales, les équipes sportives qui sont désignées par les couleurs qu’elles portent ne sont pas si nombreuses... Certes, au football, il y a les Sang et Or de Lens, les Reds de Liverpool, les Blues de Chelsea, les Blaugrana de Barcelone et les Verts de Saint-Etienne et puis, il y a au Horse-Ball... les Roses de Coutainville. Une spécificité qui donne envie de mieux les connaitre à quelques heures du weekend à Saint Lô sur leurs terres : rencontre avec Sernin Pitois, le coach des équipes Pro Elite et Pro Elite Féminine, Estelle Leguevaques, la capitaine des filles de Coutainville Agrial, Arthur Schwob et Clément Haby, joueurs de Coutainville Izzea.

A peine a-t-on commencé à parler du club de Coutainville que Clément et Estelle corrigent : "Coup d’envoi n’est pas un club mais une association, contrairement à d’autres équipes qui évoluent dans des structures comme les centres équestres" me glisse ainsi Estelle. "Une association, une toute petite association de cavaliers, propriétaires de leurs chevaux et désirant pratiquer le Horse-Ball", précise même Sernin. Une cinquantaine de membres, en majorité des supporters, amis, mécènes, parents et bénévoles et une vingtaine de cavaliers, composant outre les formationsPro Elite et Pro Elite Féminine , une équipe Amateur Féminine (niveau Amateur 2) et une Amateur Mixte (niveau Criterium). Une association créée en 1996 par Marie Quétier et Florence Hoarau, deux copines qui jouaient en première division  féminine au centre équestre d’Agon Coutainville.

Voici pour les présentations.

Sernin Pitois avec l'équipe de Coutainville Agrial
Clément Haby

En écoutant les quatre Roses, tous sont unanimes sur le fait que la structure a un fonctionnement un peu différent des autres clubs : chez les Roses, il n’y a pas de cours, pas de réelle écurie. Chaque joueur a son cheval, qu’il gère et monte la semaine. Les cavaliers y ont la chance d’avoir une carrière praticable presque toute l’année et, surtout, la plage à cinq cent mètres qui leur permet de varier le travail du cheval. Les montures vivent le reste du temps dans des champs et des boxes alentour.

Et une expression revient alors systématiquement dans les discussions : bande d’amis, bande de copains... Estelle le dit avec ses mots : "On est une bande de copains qui évoluent ensemble pour une passion commune et c’est cet aspect que j’apprécie le plus. On se retrouve tous les week-ends pour s’entraîner et passer des soirées ensemble. A travers ce système, il naît une réelle solidarité, que ce soit entre joueurs d’une même équipe mais aussi avec les autres : quand on a un problème avec notre cheval, chacun est concerné pour trouver une solution. Moi, c’est grâce à cette entraide et à l’amitié que j’ai avec mes coéquipières que je peux jouer car je suis la seule fille à ne pas habiter dans le coin : mon cheval est monté par Sernin et mes copines s’occupent de lui pour tous les déplacements" . Pour Clément, ce qui fait la force des Roses aujourd’hui, "c’est d’avoir su rester simples et à l’écoute des autres, tout en ayant comme objectif d’aller viser le plus haut possible dès qu’on rentre sur le terrain".  Un fonctionnement qui plaît particulièrement aux cavaliers qui y trouvent une vraie force humaine qui leur permet d’aborder les nombreux obstacles ensemble.

L'équipe de Coutainville Izzea

Cette bande d’amis écrit depuis vingt ans son histoire et Sernin est intarissable quand il se met à parler Horse-Ball et qu’on lui demande quels sont ses meilleurs souvenirs : "Vous imaginez qu’en 20 ans il y en a énormément ! D’abord, il y a fort longtemps... Jean-François Bourdon, Marie Quétier, Florence Hoarau et moi partons avec 4 chevaux au Blanc et nous gagnons notre qualif en Pro Elite à 4 chevaux  et 4 joueurs... Puis le titre Pro des garçons en 2011 avec un changement de génération et donc d’effectif pour retrouver la Pro Elite. Et puis bien sûr, l’équipe féminine pour l’ensemble de son parcours et encore plus pour ce qu’elles vont faire... Les filles n’ont plus rien à prouver, elles sont depuis leur arrivée en Pro Elite Féminine, c’est-à-dire 8 ans, ou médaille d’or, ou médaille d’argent : c’est la meilleure équipe féminine qu’il y ait jamais eue !".

L'équipe de Coutainville Agrial Arthur Schowb

Les souvenirs qu’Estelle partage alors continuent à renforcer le sentiment que les Roses sont une bande de copines, voire plus... "L’équipe a une dimension quasi familiale : j’ai fait mes débuts en poussins au centre équestre d’Agon-Coutainville avec Mathilde Duboscq et Marlène Lequertier, Julie Petit nous entraînait". Quatre filles qui jouent aujourd’hui encore ensemble en Pro Elite Féminine avec Lisa Bourdon ! "Mes meilleurs souvenirs sont nos 4 titres consécutifs de championnes de France Pro Elite Féminine qui étaient le fruit de beaucoup d’entraînements et de rigueur. Puis ma première sélection en équipe de France avec Mathilde et Marie Quétier : porter le maillot bleu avec mes coéquipières ! Sans oublier les bizutages de nos différentes recrues (surtout Marlène) qui témoignent de la bonne ambiance et du collectif qu’il y a dans notre équipe".

Horse Ball

  Olivier Leschiera a découvert le horse ball grâce à ses deux filles qui le pratiquent à Montéclin (Ile de France). Grand amateur de sport en général mais non-cavalier, il s'est épris de cette discipline et a à coeur de partager sa passion, soit en commentant régulièrement des matches (il est l'un des speakers sur l'évènement "Jardy - Horse Ball"), soit en écrivant, notamment sur la page Facebook de la HB little family qu'il a créée en ce sens.

Horse Ball

 

Réagissez à cet article
  1.   caractères de aA à zZ, 0 à 9 et signes - . _
  2.   entrez le code sur votre gauche *
  3. Les opinions émises n'engagent que leurs auteurs. L'équipe de www.horse-ball.org se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises. * Champs obligatoires