Actualités, articles, interviews

6  

FEI : la reconnaissance du horse ball !

Auteur : www.horse-ball.org / FIHB | Date : 03-12-2015

Signature d'un protocole entre la FIHB et la FEI
Communiqué de la Fédération Internationale de Horse Ball du 28 novembre 2015

Horse Ball

Dear FIHB Members,

On November 25th FIHB signed a Memorandum of Understanding (MoU) with FEI.

This MoU, among other, opens a door for our discipline to be observed by FEI. We also got an official recognition by FEI that FIHB is the only entity that organizes, controls and develops Horseball around the world, having in this way a commitment on both directions of respect and work development.

We consider this a huge step for Horseball discipline, and we hope that with your help, we can sensitize all clubs, players, referees and coaches that from now on, we will be observed and judged as a potential candidate to become one day an official discipline, with all the advantages that this can give to our sport.

It’s in our hands in this moment to show we are a great sport, and that all of us should work and behave to continue to achieve this recognition.

Wishing you all the best to improve the development of Horseball in your country.

-- Frederico Cannas (FIHB President)

Horse Ball

Chers Membres de la FIHB,

Le 25 Novembre dernier, la Fédération International de Horse Ball (FIHB) et la Fédération Equestre Internationale (FEI) ont signé un protocole d’entente (Memorandums of Understanding).

Ce protocole, parmi d’autres, représente une véritable opportunité pour notre discipline. Sa signature est une reconnaissance de la FEI quant à l'exclusivité de la FIHB pour l'organisation, le contrôle et le développement du horse ball à travers le monde. La FIHB reçoit dans ce sens, un engagement tant au niveau du respect que de la mise en place de travaux de développement.

Nous considérons cette reconnaissance comme une avancée significative pour notre discipline. Nous espérons, avec votre aide, parvenir à sensibiliser tout les clubs, joueurs, arbitres et entraineurs au fait que, dorénavant, nous serons regardés et jugés comme candidats potentiels à une officialisation auprès de la FEI, avec les avantages que cela pourrait apporter à notre sport.

A nous maintenant de montrer la grandeur de notre sport, en travaillant et agissant afin de parvenir à cette reconnaissance.

Je vous souhaite le meilleur dans le développement du horse ball dans votre pays.

-- Frederico Cannas (Président de la FIHB)

De gauche à droite : Manuel de Prado (Secrétaire Général de la FIHB), Liliane Plas (Vice Présidente de la FIHB), Ingmar de Vos (Président de la FEI), Frederico Cannas (Président de la FIHB), Fatima Ibañez (Secrétaire Général de la FEI), Olivier Jaqques Houssa (Trésorier de la FIHB) et Paolo Gemme (Responsable des Compétitions à la FIHB).

Horse Ball

+ d'informations sur le site internet de la FEI : cliquez ici

Horse Ball

 

Vos commentaires

Publié par recofihbfei le 04-12-2015 10:42

Cette reconnaissance n'a pas vraiment d'interet. Il y a 2 manieres de voir les choses : une reconnaissance de la majestueuse discipline du horse ball ou alors une validation du fait que le horse ball est internationalement pas une discipline qui peut etre officielle ! La reconnaissance de la FEI est une chose mais la politique de developpement (qui appartient a la FIHB) en est une autre. Meme si le horseballeur lambda pense eput-etre que le horse ball est un sport super extra genial, la verite est que le horse ball est un sport franco/francais aujourd'hui. Le nombre de championnats et d'equipes en dehors des frontieres francaises ne represente rien (a part peut-etre en belgique ou en espagne... et encore). Ce qui est un probleme n'est pas le reconnaissance ou pas de la FEI mais la politique que la FIHB veut mettre en place et qui est, a mon sens, anti-developpement et cela transpire de ce communique nombriliste du dirigeant de la FIHB (exclusivite de la FIHB). Etre reconnu par la FEI c'est bien, mais il serait bien egalement de faire en sorte que le horse ball se developpe veritablement dans les pays. Il y a des pays comme l'allemagne ou l'autriche pour lequel le nombre de pratiquants se resume aux nombre de joueurs presents dans les equipes nationales (20 joueurs max...). Depuis combien de temps l'allemagne n'a pas participe a une competition internationale ? Et puis les tarifs et les contraintes qui sont exiges par la FIHB aux organisateurs... non mais c'est n'importe quoi. Bref, le President de la FIHB peut se gargariser de cette reconnaissance (et je trouve ca bien) mais le fond du probleme n'est pas de courir apres une reconnaissance que la discipline ne merite pas d'obtenir aujourd'hui car elle n'existe objectivement pas vraiment et significativement dans le Monde, faute, peut-etre a la politique de developpement d'une instance depuis de nombreuses annees.

Publié par Monopoly le 03-12-2015 22:25

@Pablo : aucun souci a reconnaitre les progres dus a l'implication de la FIHB dans le developpement de notre sport ; tout ce que je dis c'est que je m'interroge sur le caractere exclusif auto-proclame pour toute organisation d'evenement horse-ballistique au lieu de jouer un role moteur de support afin d'aider toute initiative que n'importe quelle association aurait la bonne idee de lancer. Il s'agit d'une question.

Publié par Pablo le 03-12-2015 20:58

La FIHB a ete cree en 1992 apres une commission internationale montee de toute piece par les propres createurs du horseball en France. Les premiers presidentes ont ete Francais. Puis pendant plusieurs mandats Franco-Italien et maintenant Portugais. Pour qu'un sport soit reconnu comme international il parait evident qu'il doive se pratiquer dans de nombreux pays . L'argentine ne l'a pas compris avec le pato. Les deux derniers commentaires sont tout a fait du genre a faire que le Horseball mene par les acteurs locaux sans connaissance de ce qui se passe dans d'autres pays, et avides de faire cagnote contribuent largement a obtenir pour notre sport ( he oui, pas discipline equestre mais sport!) le meme sort que son cousin argentin: un sport national sans vision de futur hors argentine. La federation internationale regroupe tous les acteurs de notre sport , que se soient des federations equestres nationales reconnues par la FEI ce qui est le cas en Europe seulement et des federations ou associations dans d'autres continents ou le systeme federatif est tout a fait different et ou le sport se gere de maniere totalement invraisemblable pour des europeens de l'ouest. Messieurs Monoply et Wahouuu sortez donc de votre region et de votre pays, voire de votre continents.

Publié par Wahouuuuuu le 03-12-2015 16:33

En gros la FEI se fout completement du horse-ball donc laisse la FIHB s'en occuper!! Quelle avancee exceptionnelle!!!
Pour rappel, la FIHB n'avait pas participe a l'organisation du horse-ball lors des Jeux Equestres Mondiaux parce qu'ils etaient vexes que la FEI ainsi que le Comite d'Organisation n'acceptent pas leurs conditions. Ils n'ont donc pas participe au plus grand rendez-vous international auquel le horse-ball pouvait aspirer actuellement.
C'est parfait comme ca ils peuvent faire exactement ce qu'ils veulent : rien si ce n'est arnaquer les organisateurs, les equipes,les joueurs et meme les arbitres et personne n'a son mot a dire.
BRAVO!

Publié par Monopoly le 03-12-2015 13:48

La formulation tend plus a montrer que la FIHB a reussi a obtenir un monopole d'organisation ce qui ne semble pas si positif que ca pour le developpement de la discipline : interdiction d'organiser la moindre competition internationale sans passer par FIHB ?
Quelques explications et exemples pratiques des changements impliques auraient ete les bienvenus pour comprendre les impacts de cet evenement.

Publié par Chapeau le 03-12-2015 12:40

Bravo Mr Cannas ! Des annees que l'on attendait ca, peut etre verra t-on notre sport integre aux grands championnats dans les annees a venir, en compagnie des disciplines majeures. C'est tout ce qu'il y a de plus souhaitable !