Le Horse Ball

 

Le horse ball de nos jours

Le horse ball a longtemps été considéré comme un sport dans lequel l'engagement physique prenait le pas sur le respect des chevaux et leur dressage.

Pourtant, l’aspect engagé du horse ball a cédé la place à la technique et à l’esprit tactique. De nos jours, les joueurs sont avant tout des cavaliers : le choix et le dressage des chevaux sont devenus essentiel à l’exécution précise des techniques de jeu, ainsi qu’à l’expression des qualités individuelles.

HB
Jean Baptiste Depons et Cyrano de Blanzac,
sous les couleurs de la France.

La pratique du horse ball était au départ, un exercice de mise en selle, inventé par le Capitaine Clave (années 1930). Encore aujourd’hui, les valeurs pédagogiques et ludiques de la discipline sont utilisées dans tous les centres équestres et poney club français et étrangers. Cela permet de faire découvrir une autre forme d'équitation, aux petits comme aux plus âgés, en mal de sensations fortes.

Le Fair Play, l’esprit sportif, sont les principes essentiels du horse ball, ce qui le rapproche des valeurs développées par le rugby. L’éthique et le respect des chevaux régissent l’ensemble du déroulement des compétitions et des règles du jeu.

L'obligation d'effectuer 3 passes entre 3 joueurs différents d'une même équipe, avant de pouvoir marquer un but, en fait un véritable sport collectif : c’est ce qui fait la différence entre le horse ball et les autres disciplines équestres. L’engouement suscité par la vitesse des actions, le jeu de balle, ainsi que l’attrait de la combativité collective, font du horse ball un véritable spectacle. Ces sensations sont ressenties par les joueurs, mais également par les spectateurs qui vibrent et s'enthousiasment autour des terrains.

HB

De nombreuses compétitions sont organisées sur le territoire français. Elles rassemblent de plus en plus d’équipes et des spectateurs de plus en plus jeunes. En effet, le horse-ball est accessible à tous, quel que soit l’âge et le niveau équestre des cavaliers : de la catégorie moustique, pour les enfants âgés de 6 ans, jusqu’à la catégorie vétérante.

HB
Un match Jeune au Portugal.

La France compte environ 350 équipes, réparties dans plusieurs catégories (ce chiffre ne comprend pas le nombre de pratiquants hors compétition) :
- Senior, 4 divisions (Elite, N2, N3 et N4 et Critérium)
- Féminin, 6 divisions (Elite N2, N3, N4, N5 et Critérium)
- Jeunes, 6 catégories (Poussins, Benjamins, Minimes, Cadets à poney, Cadets à cheval, Juniors) sous divisées en plusieurs divisions.
- Clubs, 5e catégorie
- Sociétaire

De plus, la Coupe de France est disputée chaque année, elle est ouverte à toutes les équipes, quelle que soit sa catégorie.

HB
Laurence Ricou et Capitan,
sous les couleurs de l’équipe de Chambly.


Intéressant de plus en plus de pays, le horse ball doit se développer dans les structures des fédérations nationales affiliées à la fédération équestre internationale. Plusieurs nations pratiquent le horse ball, notamment, l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, l’Espagne, la Grande-Bretagne, l’Italie et le Portugal, et participent au Championnat d’Europe. La discipline est aussi présente en Afrique du Nord, au Canada, sur la Côte Ouest des Etats-Unis, au Moyen Orient, dans les pays de l'Est, en Corée, en Amérique du Sud...

HB
L’équipe de France, championne
d’Europe 2002 (Beja, Portugal) 
HB
L’équipe du Portugal 2002, médaille de Bronze
au Championnat d’Europe 2002 (Beja, Portugal)