Actualités, articles, interviews

0  

Le Mans 2017... Nancy Lorraine !

Auteur : O.Leschiera | Date : 10-05-2017

Les chroniques d'Olivier - Mercredi 10 mai 2017

LE MANS 2017... L'EQUIPE DE NANCY LORRAINE (Pro Elite Féminine)

A quelques heures du week-end de finales féminines au Mans, j’ai cherché à interviewer les représentants de toutes les équipes de Pro Elite Féminine : démarche pas toujours facile tant le temps manque et file pour toutes nos cavalières et leurs coaches mais profitons des réponses obtenues pour mettre en avant nos Ladies ! Coup de projecteur cette fois-ci sur la formation de Nancy avec sa capitaine, Shirley Antoine...

. Olivier Leschiera : Bonjour ! La saison prend fin au Mans. Quel est le premier bilan que tu tires de la saison de ton équipe ? Quelles sont les réussites et les points dont tu n’es pas encore satisfaite ?

. Shirley Antoine : Bonjour Olivier, dans un premier temps, nous te remercions pour l’intérêt que tu portes à notre championnat : cela fait plaisir ! Le premier bilan que l’on peut faire serait : "Wahou, quel retour !".  Plus sérieusement, on peut dire que l’année où nous sommes redescendues a été bénéfique. Cette relégation nous a permis de revenir au niveau de la PEF. Notre grosse réussite, selon nous, c’est notre niaque : nous avons tendance à ne jamais rien lâcher sur un match ! Par contre, ce qui ne nous satisfait le moins, c’est notre irrégularité sur la saison : en effet, nous sommes tout autant capables de remonter au score que de passer à côté du match.

. Olivier Leschiera : Beaucoup diront que votre équipe est une fausse équipe de promues compte tenu de l’expérience et la qualité des joueuses qui la composent mais pourtant, c’est bien le cas et vous arrivez au Mans à la troisième place provisoire : vous attendiez-vous à une telle saison quand elle a débuté ?

. Shirley Antoine : Cette qualification de "fausses promues" nous fait sourire ! L’expérience du circuit, certes, nous en avons acquis une certaine partie mais cela ne fait pas tout ! La preuve ? Nous sommes redescendues de PEF. A partir de là, nous ne nous sommes jamais voilé la face : le niveau a augmenté d’année en année et nous, nous sommes passées en dessous de ce niveau-là : c’est tout aussi simple ! Nous sommes reparties en AEF avec une seule idée en tête : revenir dans le circuit en étant à la hauteur pour y reprendre notre place. Alors, que les équipes qui le souhaitent nous qualifient de fausses promues si cela peut les rassurer… (Rires). Quand nous avons débuté la saison, nous sommes sorties du premier match contre Agon sur un score de 11 – 6 pour elles : dur retour dans le circuit !!! Les premières choses que nous nous sommes dites : "Oh la vache qu’est-ce que cela va vite !" puis "Bon, on est la seule équipa à avoir zéro points". A ce moment-là, le nouveau système de points nous a fait un peu peur car nous pensions terminer la saison sans points. Alors, si on nous avait dit qu’en fin de saison, nous serions en lice pour accrocher une médaille, nous vous aurions bien ri au nez !

. Olivier Leschiera : Comment abordez-vous ce week-end au Mans où le samedi, vous rencontrerez Chambly qui pourrait passer devant vous en cas de victoire et reprendre une place provisoire sur le podium ?

. Shirley Antoine : Dans notre championnat actuel, chaque équipe est un redoutable adversaire : nous aborderons donc ce week-end comme les précédents. Nous sommes heureuses de partager ce dernier week-end toutes ensemble, avec une pointe d’amertume de nous quitter l’an prochain.

. Olivier Leschiera : Que veux-tu dire par là ?

. Shirley Antoine: Je vais parler pour moi : j’arrête. Je deviens trop vieille (rires). C’est une page qui se tourne difficilement mais c'est un sport qui coûte cher et il faut aussi construire sa vie à côté. Il reste plus qu’à bien finir cette saison pour en garder encore un meilleur souvenir. Mais je ne quitte pas totalement le Horse-Ball, je pense continuer à m’investir dans ma région en continuant à arbitrer !

. Olivier Leschiera : Sur quoi avez-vous axé vos entraînements d’ici le Mans ?

. Shirley Antoine : Nous gardons la même logique d’entrainements à cheval que nous renforçons par un entrainement à pied chaque semaine.

. Olivier Leschiera : Que penses-tu du cru 2016/2017 du championnat PEF ? Ses réussites ? Ses regrets ou ses déceptions ?

. Shirley Antoine: C’est un cru positif, dynamique et de qualité. Le championnat a été intéressant tout au long de l’année et même encore pour cette dernière étape où le classement reste indécis. La réussite de ce championnat se retrouve aussi dans la qualité des organisations, des terrains et de l’accueil à chaque déplacement sans exception ! Le seul regret que nous pourrions avoir, c’est que la saison se termine bien trop tôt.

. Olivier Leschiera : Petite question que je pose à chaque équipe… Si ce n’était pas ton équipe sur le podium avec Meurchin et Coutainville, qui y verrais-tu ? Chambly ? Montpellier ? Auxerre Vieuxchamps ? Et pourquoi ?

. Shirley Antoine : Si la troisième place nous passe sous le nez, c’est avec regret que nous verrions Chambly monter sur le podium : cette équipe est en effet restée en haut de tableau tout au long de la saison !

. Olivier Leschiera : As-tu quelque chose à rajouter pour nos lecteurs s’il te plait ?

. Shirley Antoine : Merci à eux d’avoir pris le temps de nous lire !

Horse Ball

  Olivier Leschiera a découvert le horse ball grâce à ses deux filles qui le pratiquent à Montéclin (Ile de France). Grand amateur de sport en général mais non-cavalier, il s'est épris de cette discipline et a à coeur de partager sa passion, soit en commentant régulièrement des matches (il est l'un des speakers sur l'évènement "Jardy - Horse Ball"), soit en écrivant, notamment sur la page Facebook de la HB little family qu'il a créée en ce sens.

Horse Ball

 

Réagissez à cet article
  1.   caractères de aA à zZ, 0 à 9 et signes - . _
  2.   entrez le code sur votre gauche *
  3. Les opinions émises n'engagent que leurs auteurs. L'équipe de www.horse-ball.org se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises. * Champs obligatoires