Actualités, articles, interviews

3  

Montpellier/PEF : Entretien avec M.Denis

Auteur : O.Leschiera | Date : 02-02-2017

Les chroniques d'Olivier - Jeudi 2 février 2017

MONTPELLIER (Pro Elite Féminine)... ENTRETIEN AVEC MAGALIE DENIS !

A quelques jours du week-end à Saint-Lô, je suis allé à la rencontre Magalie Denis dont l’équipe de Montpellier occupe actuellement l’avant-dernière place du championnat de Pro Elite Féminine. L’occasion de reparler d’une première moitié de championnat forcément décevante pour une formation qui a jusqu’à présent alterné le bon et le moins bon, de la suite du championnat et plus globalement de Horse-Ball...

Magalie Denis et Cécile Guerpillon

. Olivier Leschiera : Bonjour Magalie. Dimanche à Saint-Lô, la Pro Elite Féminine attaquera la phase retour du championnat. Quel bilan tires-tu des matches aller pour ton équipe ? A ce jour, avant-dernières au classement général, 3 victoires, 3 défaites non bonifiées, les Montpelliéraines semblent souffler le chaud et le froid : partages-tu cette vision ?

. Magalie Denis : Si je devais résumer la première partie de la saison en un mot, ce serait irrégularité. Comme tu le dis si bien, nous n'arrivons pas à garder une régularité sur tout un week-end : je pense que le manque d'esprit collectif en est la raison.

. Olivier Leschiera : Quelles sont vos priorités pour sortir de la zone rouge de la relégation ? Sachant que les 3 équipes qui vous précédent ne sont qu'à un point devant vous au classement...

. Magalie Denis : Notre priorité va être de resserrer notre collectif et de revenir aux bases de notre jeu, un jeu vraiment collectif. Pour chacune d’entre nous, nous devrons surélever d'un cran notre niveau de jeu afin de gagner tous les matches à venir. Et ainsi, de sortir au plus vite de cette zone d'inconfort.

. Olivier Leschiera : Le podium semble se dessiner entre Meurchin, Chambly et Coutainville : as-tu une équipe favorite et pourquoi ?

. Magalie Denis : Mon équipe favorite, cette année, est Chambly car je trouve qu'au cours de ces deux dernières années, les joueuses d’un point de vue individuel et leur jeu collectif ont connu une très belle progression : pour cela, je pense qu'elles mériteraient le titre cette année.

. Olivier Leschiera : Revenons à Saint-Lô. Samedi, vous rencontrez les cavalières de Meurchin qui occupent la première place provisoire : comment abordez-vous ce match et comment l'avez-vous préparé ?

. Magalie Denis : Le match de samedi, nous allons l'aborder dans un état d'esprit beaucoup plus combattif que lors des précédents matches. D'une part, parce que nous avons à cœur d'avoir un sursaut d'orgueil (comme le dit le grand chaman du HB, Luc Laguerre, rires…) pour sortir de la zone rouge et d'autre part, parce que nous n'aurons rien à perdre et que nous voudrons gagner quoi qu'il arrive. Et ce sera pareil pour le dimanche contre Vieuxchamps ! Depuis Le Mans, nous avons continué les entrainements :  Jonathan (ndr : Rouvière, le coach de Montpellier) y a élevé son niveau d'exigence vis-à-vis de nous toutes et a axé le travail sur la précision et le collectif.

. Olivier Leschiera : Que penses-tu après un demi-championnat des évolutions de règlement ?

. Magalie Denis : L'arbitrage, à mes yeux, devrait être amélioré, surtout sur les placements des arbitres de zone qui ne peuvent pas toujours voir les prises de bras et les fautes de trajectoire, de là où ils sont placés. Le système de points pour moi est défaillant mais je pense qu’il fallait le mettre en place pour pouvoir s'en apercevoir : en effet, une équipe qui perd tous ses matches d’un but (et donc prend le bonus défensif) pourra terminer le championnat devant une équipe qui aura gagné la moitié de ses matches ! Il faudrait, à mon sens, valoriser quand même plus la victoire en donnant par exemple trois points pour cette dernière au lieu de seulement deux. Bien sûr que celui qui gagne tous ses matches finit premier : la modification d’attribution des points n'impacte pas finalement trop le haut de tableau mais dans le ventre mou et le bas du classement, cela pourrait changer la donne !

Horse Ball

  Olivier Leschiera a découvert le horse ball grâce à ses deux filles qui le pratiquent à Montéclin (Ile de France). Grand amateur de sport en général mais non-cavalier, il s'est épris de cette discipline et a à coeur de partager sa passion, soit en commentant régulièrement des matches (il est l'un des speakers sur l'évènement "Jardy - Horse Ball"), soit en écrivant, notamment sur la page Facebook de la HB little family qu'il a créée en ce sens.

Horse Ball

 

Vos commentaires

Publié par Lecrococestlavie le 06-02-2017 20:31

Arretez un peu avec Magalie ca devient lourd. Tout ca parce qu'elle a les plus belles bottes croco du circuit!
Jalousie!

Publié par tresamusant le 06-02-2017 20:17

et surtout tres amusant que meme quand elle previent sur ce site qu'il faut faire attention aux trajectoires aucun arbitre ne pense a regarder les siennes et a la sanctionner...

Publié par amusant le 06-02-2017 11:12

il est amusant de voir Magali souhaiter une meilleure visibilite quant aux trajectoires quand encore ce week-end elle attrape trois au quatre jarrets en changeant de trajectoire...

Réagissez à cet article
  1.   caractères de aA à zZ, 0 à 9 et signes - . _
  2.   entrez le code sur votre gauche *
  3. Les opinions émises n'engagent que leurs auteurs. L'équipe de www.horse-ball.org se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises. * Champs obligatoires