Actualités, articles, interviews

0  

Destination : Macon !

Auteur : O.Leschiera | Date : 16-11-2016

Les chroniques d'Olivier - Mercredi 16 novembre 2016

DESTINATION : MÂCON !

Comme avant chaque journée de circuit fermé, je cherche à rencontrer les organisateurs pour évoquer les derniers préparatifs, les affiches à ne pas manquer et enjeux ainsi que les opérations menées pour promouvoir notre sport. A quelques heures du week-end à Mâcon, je suis allé à la rencontre de David ANGELIER.

. Olivier Leschiera :  Bonjour David. Merci de prendre un peu de temps dans le dernier sprint avant le week-end à Mâcon pour nous parler du cru 2016…

. David Angelier : En préambule, je souhaiterais clarifier la situation auprès de tous. Jusque-là, nous étions deux à la tête de cette organisation, mon associé Erwan BOUCHER et moi David ANGELIER. Notre complémentarité et nos caractères faisant que bien souvent, Erwan communiquait, préparait et s’occupait des relations avec les divers intervenants tandis que moi, préférant l’ombre et le terrain, je m’affairais à préparer au mieux les structures d’accueil des participants. Certains diront un monstre à deux têtes, d’autres parleront d’une belle complicité. Mais voilà qu’un nouveau et bel avenir professionnel s’ouvre pour Erwan au sein d’ÉQUIVALLÉE à Cluny où, d’après mes sources, on n’a pas fini de voir du Horse-ball… C’est donc pour nous une année de transition où je dois préparer l’avenir  dans l’optique de pérenniser l’étape, non sans le soutien indéfectible d’Erwan : et pour cela, je l’en remercie !

David Angelier

. Olivier Leschiera :  Comment s’annonce ce cru 2016 ?

. David Angelier : Nous sommes à J-6 de l’arrivée des participants (ndlr : l’interview a été menée durant le week-end du 11 Novembre) : sur le papier, nous sommes prêts ! Plus que quelques journées de 40 heures chacune et nous devrions être opérationnels. Notre difficulté réside surtout dans le fait de concilier cette organisation et nos activités professionnelles chronophages… Sinon, les boxes devraient arriver, la paille sera moissonnée dans les temps et nous avons commandé le ciel bleu pour dimanche entre 13h12 et 14h23. Cela fait plusieurs rendez-vous Horse-balistiques que nous organisons et nous sommes maintenant prêts à l’exercice tout en gardant en tête que l’imprévu se produira et que nous devons aux participants et visiteurs une organisation des plus parfaites…

. Olivier Leschiera :  Plus précisément, peux-tu s’il-te-plait nous parler de l’équipe d’organisation et de vos activités pour faire de ce rendez-vous une réussite ?

. David Angelier : L’équipe d’organisation s’articule autour d’Erwan et moi : elle est composée de joueurs que nous avons pu coacher, d’amis et de membres de nos familles. L’idée étant que chacun passe un week-end aussi agréable que profitable. Pour nous, une bonne ambiance est aussi importante que l’efficacité. Pour Erwan et moi, Mâcon, c’est un moment à part que l’on se fait une joie d’organiser et pour notre équipe, à croire que c’est le même état d’esprit car ils reviennent tous d’une année sur l’autre ! Je profite de cette tribune pour les remercier par avance de ce qu'ils vont accomplir et pour m’excuser d’ores et déjà de mes hypothétiques coups de gueule…

Erwan Boucher

. Olivier Leschiera : Dans le programme du week-end, quelles sont les affiches et points que tu nous conseilles tout particulièrement de suivre ?

. David Angelier : Personnellement en plus des affiches sportives, je suis impatient de me faire une idée sur 3 thèmes :
. La fin des matches nuls, notamment en regardant du coup comment les équipes gèrent et vivent ces situations de tension. Je souhaite que cela fasse monter l’ambiance sur et autour des terrains.
. L’arbitrage à trois pour lequel, en tant qu’ancien joueur et arbitre national, je suis assez sceptique. Mais ne voulant pas faire office de rétrograde, je vais regarder cela de près et qui sait, peut-être aurai-je changé d’avis dans 10 jours…
. La Pro Féminine. Ayant longtemps coaché des filles, on ne peut me targuer de misogyne; je pense néanmoins que le la fermeture de catégories affaiblit nos régions (cf la région Rhône-Alpes avec seulement 4 équipes…). Je comprends aussi le désir de ces joueuses souhaitant vivre l’expérience des circuits fermés et je dis donc : "Alors mesdames et mesdemoiselles, faites mentir vos détracteurs et offrez nous un beau spectacle à Mâcon !".

. Olivier Leschiera :  Peux-tu s’il-te-plait nous parler de vos priorités d’organisateur ?

. David Angelier : Nos priorités sont comme beaucoup et dans l’ordre :
. La sécurité des participants par la mise en place d’une aire de jeu adaptée et des équipes de secours rompus à ce type de manifestation
. Le confort de chacun, chevaux, joueurs accompagnateurs et visiteurs. Nous essayons chaque année d’être aussi prévenant que possible et à l’écoute de chacun
. Et enfin, pérenniser l’événement et en faire un rendez-vous incontournable du HB français.

. Olivier Leschiera :  Quand j’interroge les Horse-Balleurs, tous mettent en avant le caractère spectaculaire et captivant de notre sport ? A votre niveau d’organisateur, comment faites-vous pour toucher le plus grand nombre, notamment ceux qui ne connaissent pas bien notre sport dans votre région et les inciter à venir pour le découvrir ?

. David Angelier : Pour ce qui est de la visibilité de notre sport, nous mettons chaque année un plan média en place avec l’appui de la Ville de Mâcon et Chaintré, que ce soit presse radio et presse écrite. Nous attachons aussi beaucoup d’importance à recréer du lien avec les catégories jeune et club : c’est pourquoi chaque année en parallèle, se jouent des matchs amicaux inter-régions. De plus, les clubs de Rhône-Alpes jouent eux aussi le jeu en ce sens et je les en remercie en nous confiant, pour la seconde année, une journée du championnat jeunes, club et amateurs féminines. Cela mélange, fait rêver et anime les tribunes : le top quoi !

. Olivier Leschiera :  Merci de toutes ces réponses. As-tu s’il-te-plait un dernier message à partager avec tous nos lecteurs ?

. David Angelier : Je vous souhaite à tous un bon week-end chez nous, sachez tolérer nos erreurs et apprécier nos efforts ! Et surtout : VIVE LE HORSE-BALL !

Horse Ball

  Olivier Leschiera a découvert le horse ball grâce à ses deux filles qui le pratiquent à Montéclin (Ile de France). Grand amateur de sport en général mais non-cavalier, il s'est épris de cette discipline et a à coeur de partager sa passion, soit en commentant régulièrement des matches (il est l'un des speakers sur l'évènement "Jardy - Horse Ball"), soit en écrivant, notamment sur la page Facebook de la HB little family qu'il a créée en ce sens.

Horse Ball

 

Réagissez à cet article
  1.   caractères de aA à zZ, 0 à 9 et signes - . _
  2.   entrez le code sur votre gauche *
  3. Les opinions émises n'engagent que leurs auteurs. L'équipe de www.horse-ball.org se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises. * Champs obligatoires