Actualités, articles, interviews

3  

FFE : les commotions cérébrales !

Auteur : FFE / www.horse-ball.org | Date : 28-01-2016

Note fédérale aux officiels de compétition concernant les commotions cérébrales

En septembre dernier, lors de la parution du Règlement Générale des Compétitions, nous avions été interpelés par une nouvelle disposition concernant les chutes entrainant une perte de connaissance… En effet, il était indiqué "En cas de chute d'un concurrent ayant entrainé une perte de connaissance, la LFC du concurrent sera suspendue jusqu'à la validation d'un nouveau certificat médical de non-contre indication à la pratique du sport équestre en compétition".

Cette disposition a été dernièrement retirée du Règlement Générale des Compétitions. Mais la FFE vient de diffuser une note explicative concernant les risques liés aux commotions cérébrales.

Horse Ball

Pourquoi parler des commotions cérébrales ?

Parce que le cerveau est un organe essentiel de notre corps et qu’une fois altéré notre vie peut radicalement changer.

Malgré le port du casque obligatoire, le cavalier peut être victime d’une commotion cérébrale après une chute.

Quel rôle pour l'officiel de compétition ?

En 2016, la Fédération Française d’Equitation souhaite informer, sensibiliser les cavaliers et leur entourage aux risques liés aux commotions cérébrales surtout si elles sont répétées. Les Officiels de Compétition sont des interlocuteurs de la Fédération et leurs missions les mènent parfois à être témoin de chutes graves.

Comment en parler ?

Pour toute suspicion de commotion cérébrale ou à l’occasion de toute chute grave, l’Officiel de Compétition présent - en plus du corps médical et des secouristes qui prennent en charge le cavalier - a un rôle préventif, notamment en collaborant avec les secours et en informant le concurrent et son entourage des risques liés aux commotions cérébrales.

L’affiche du CNOSF est un support de communication adapté aux attentes du mouvement sportif. Elle peut être diffusée et affichée dans tout lieu de pratique équestre.

Cette affiche sur les commotions cérébrales répond à trois questions :
- de quoi s’agit-il ?
- comment la reconnaitre ?
- pourquoi en parler ?

et présente les trois règles d’or que doit connaitre tout acteur du mouvement sportif :
- arrêter immédiatement la compétition ou l’entrainement ;
- ne pas cacher l’incident : avertir arbitre, médecin, éducateur, entourage ;
- consulter et observer le repos prescrit.

 

Vos commentaires

Publié par fatale le 15-11-2016 15:44

il serai bien que officiel puisse avoir sur support papier les normes de bombes/casques!on peut bien sortir sur papiers ceux des gilets de protections,alors pourquoi pas ceux ds casques?

Publié par LeCoinDuHorseBalleur le 28-01-2016 23:49

Des bonnes recommandations qui sont pour moi superficielles, tant que la presence d'une equipe medicale pendant les matchs des categories jeunes et regionales ne sera obligatoire... Simon

Publié par Olivier_HBLF le 28-01-2016 09:37

Dans la lignee de ma chronique de la semaine, je vais continuer avec l'analogie avec le rugby qui a mis en place un protocole commotion cerebrale qui consiste en une serie de questions que les medecins doivent poser au joueur ayant subi une commotion. Globalement, je pense que cela a conduit a proteger les joueurs : je dis globalement parce qu'il m'est arrive de voir sur certains matches internationaux et de top14 des comportements deviants, soit a l'initiative du joueur, soit sous la pression du coach mettant la pression sur le staff medical... Olivier

Réagissez à cet article
  1.   caractères de aA à zZ, 0 à 9 et signes - . _
  2.   entrez le code sur votre gauche *
  3. Les opinions émises n'engagent que leurs auteurs. L'équipe de www.horse-ball.org se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises. * Champs obligatoires