Actualités, articles, interviews

0  

GTI 2017 : montrer la meilleure image !

Auteur : O.Leschiera | Date : 30-05-2017

Les chroniques d'Olivier - Mercredi 31 mai 2017

GRAND TOURNOI INTERNATIONAL 2017... "MONTRER LA MEILLEURE IMAGE !"

A quelques jours du début du Grand Tournoi, j’ai interrogé trois des six cavaliers qui défendront les couleurs de la France au Grand Tournoi International le samedi et le dimanche soir : Victor Mahet, Lucas Werquin et Benjamin Bodin se sont prêtés au petit jeu de l’interview...

. Olivier Leschiera : Bonjour Victor, Lucas et Benjamin ! Vous avez été retenus pour participer au GTI à Lamotte durant le week-end prochain. Quels sont pour vous les enjeux de cette sélection et vos points forts ?

. Victor MAHET : Le premier enjeu est le plaisir : même si on joue d’abord pour gagner, on joue aussi pour faire plaisir au public et notamment à tous les enfants et parents qui nous regardent. Si on ne joue pas pour le plaisir, cela se verra forcément dans notre jeu qui ne sera pas agréable à regarder.

. Benjamin BODIN : Je te rejoins, il faut montrer un beau niveau de jeu devant les plus jeunes pour les inciter à continuer et de se faire plaisir sur le terrain en rapportant la victoire, bien sûr !

. Victor MAHET : Il est aussi important de trouver personnellement les meilleures sensations possibles sur le terrain en sortant un peu de notre cadre et notre environnement quotidiens. Quant à mes postes  de prédilection que sont la touche et la défense basse, j’ai l’objectif de les tenir au maximum tout en ayant bien sûr le maximum de productivité et d’inspiration en attaque.

. Benjamin BODIN : J’ai une vision qui se rapproche de ce que dit Victor : le Horse-Ball nécessitant d'être très polyvalent, il n'y a pas de défenseurs et d'attaquants et nous devons donc être bons sur tous les plans de jeu ! Bien que j'affectionne particulièrement la touche !

. Lucas WERQUIN : Je vous rejoins tout en précisant, pour répondre à la question sur mes points forts, que c’est pour moi avant tout la défense et que c'est à ce poste-là que l'on va m'attendre !

. Olivier Leschiera : Jouer à Lamotte, c'est jouer devant un large public d'enfants et de parents tous acquis à votre groupe. Que ressentez-vous à cette idée ?

. Lucas WERQUIN : Le stress est effectivement présent lorsqu'on joue devant un public si large mais je ressens surtout de l’impatience et un petit peu de fierté quand même !

. Victor MAHET : Fierté évidemment aussi pour moi, beaucoup de fierté : au-delà du fait de jouer devant tout ce public, c’est le maillot de notre pays que nous portons et n’y a rien de plus gratifiant que de porter le maillot de son pays ! Après, le public n’est que source de pression extrêmement positive : imaginer que tout ce monde compte sur nous pour gagner et produire du beau jeu, cela ne peut avoir que des effets positifs sur nous ! En tous cas, sur moi, c’est sûr.

. Benjamin BODIN : Vis-à-vis du public, nous devons effectivement être concentrés sur le jeu car les encouragements font passer le stress qu’on ressent en entrant sur le terrain à de la motivation ! Comme pour Lucas et Victor, je ressens toujours une fierté d'être sélectionné et de porter le maillot bleu car c'est beaucoup de travail récompensé ! C'est une grosse responsabilité : on se doit d'être performant et de montrer la meilleure image aux parents et aux jeunes.

. Victor MAHET : Je suis également très impatient de jouer dans ce magnifique site et dans cette atmosphère si particulière que sont les Championnats de France. J’espère bien sûr que le beau temps sera avec nous !

. Olivier Leschiera : Victor vient de parler des Championnats de France et du site de Lamotte : quel y est votre plus grand souvenir ?

. Lucas WERQUIN : Mon plus beau souvenir à Lamotte est le Grand Tournoi International 2016 avec l'équipe de France B l'année dernière : nous avions créé un vrai groupe uni. Et sur le terrain, nous avons su mettre à profit les qualités de chacun : nous avons passé de très bons moments !

. Victor MAHET : Tous les Grands Tournois auxquels j’ai participé sont des superbes souvenirs : je pense que je n’en n’oublierai pas un seul. Mais mes plus grands souvenirs à Lamotte restent mes deux dernières années en cadet : la première année avec mes très bons copains de Chambly que sont notamment Marius Doye et Ellington Barnes et la seconde année que j’ai effectuée sous les couleurs d’Aramon avec une équipe superbe et un environnement bien différent de celui que j’avais l’habitude d’avoir avec mon club de Chambly ! Cela m’a permis de faire plus ample connaissance avec des personnes formidables comme Emma Boudinaud par exemple… Deux championnats formidables avec le seul regret de ne pas avoir remporté le titre de champion mais deux très bons séjours sur le plan sportif comme humain !

. Benjamin BODIN : Je ne saurais pas trop dire : j'ai fait quelques podiums mais jamais de première place… Il y a toujours un sourire amer derrière une médaille d'argent ! Au fond, l'ambiance du tournoi est pour moi le plus important : c'est ce qui me donne envie d'y retourner chaque année !

Horse Ball

  Olivier Leschiera a découvert le horse ball grâce à ses deux filles qui le pratiquent à Montéclin (Ile de France). Grand amateur de sport en général mais non-cavalier, il s'est épris de cette discipline et a à coeur de partager sa passion, soit en commentant régulièrement des matches (il est l'un des speakers sur l'évènement "Jardy - Horse Ball"), soit en écrivant, notamment sur la page Facebook de la HB little family qu'il a créée en ce sens.

Horse Ball

 

Réagissez à cet article
  1.   caractères de aA à zZ, 0 à 9 et signes - . _
  2.   entrez le code sur votre gauche *
  3. Les opinions émises n'engagent que leurs auteurs. L'équipe de www.horse-ball.org se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises. * Champs obligatoires