Actualités, articles, interviews

0  

Horse Ball World : ESPAGNE !

Auteur : www.horse-ball.org | Date : 27-07-2020

INTERVIEW
Francis Dumons - Espagne - Lundi 27 Juillet 2020

Il y a quelques semaines, la FIHB a annoncé le report de la Coupe du Monde de Horse ball qui devait se tenir à Saint Lô en août prochain. C’est donc du 16 au 21 août 2021 que se tiendra cette grande manifestation.
 
A l’occasion de cette actualité internationale, l’équipe de ww.horse-ball.org a souhaité aller à la rencontre des différentes responsables des nations qui pratiquent le horse ball à travers le monde.

Direction l’Espagne, avec l’interview d’un membre de l’association de Horse Ball Catalane : Francis Dumons !

Horse Ball

Bonjour, pouvez-vous vous présenter et nous expliquer votre rôle dans le horse ball ?

. Francis Dumons : Bonjour à tous. Je suis Francis Dumons et je fais partie de l’Association de Horse Ball Catalane qui gère toutes les activités liées à la discipline (organisation du championnat régional, de la Ligue Méditerranéenne, sélections, formations…). Aussi je collabore avec la Real Federacion Hipica Española (RFHE) pour la réalisation et le développement du Championnat National espagnol ainsi que la gestion liée aux sélections nationales. Je m’occupe aussi de la gestion des résultats des Championnats Régionaux Catalans et du Championnat National. Je suis aussi superviseur National, et depuis l’année dernière, International. J’ai notamment participé aux Championnats d’Europe à Ponte de Lima. Et pour finir, je suis responsable, avec Pau Crous Marti, du Club de Banyoles.

Could you please, present yourself and describe your role in the horse ball sport ?

. Francis Dumons : Good morning all. I am Francis Dumons and I am part of the Catalan Horse Ball Association which manages all activities related to the discipline (organization of the regional championship, of the Mediterranean League, selections, training, etc...). Also I collaborate with the Real Federacion Hipica Española (RFHE) for the realization and the development of the Spanish National Championship as well as the management linked to the national selections. I am also responsible for managing the results of the Catalan Regional Championships and the National Championship. I’m also a National Supervisor, and since last year International. I notably participated in the European Championships in Ponte de Lima. And finally, I am responsible, along with Pau Crous Marti, for the Banyoles Club.

Depuis combien d’années le horse ball est-il pratiqué dans votre pays ?

. Francis Dumons : Le horse ball se pratique depuis un peu plus de 25 ans en Espagne. Il a été introduit par plusieurs personnes mais c’est Jordi Serra qui a certainement été l’un des pionniers. Il a beaucoup travaillé pour faire connaitre et développer notre sport dans les premières années. Grace à ce travail initial, le horse ball a grandi, surtout en Catalogne, avec la création de nombreux clubs. Dans la région de Madrid, avec une progression plus lente, il y a également quelques clubs qui pratiquent le horse ball. Ensuite, la région de Galice continu de progresser lentement en profitant des structures mises en place par la RFHE et de la proximité avec le Portugal pour réaliser des projets en commun. Et pour finir, le horse ball est présent sur les régions de Palencia et Navarre grâce à l’effort des dirigeants qui ont toujours lutté pour faire vivre ce sport.

For how many years horse ball is practicing in your country ?

. Francis Dumons : Horse ball has been practiced for just over 25 years in Spain. It was introduced by several people but it was Jordi Serra who was certainly one of the pioneers. He worked a lot to publicize and develop our sport in the early years. Thanks to this initial work, horse ball has grown, especially in Catalonia, with the creation of many clubs. In the Madrid region, with slower progress, there are also some clubs that practice horse ball. Then, the region of Galicia continues to progress slowly, taking advantage of the structures put in place by the RFHE and the proximity with Portugal to carry out joint projects. And finally, horse ball is present in the regions of Palencia and Navarre thanks to the efforts of the leaders who have always struggled to make this sport live.

Comment le horse ball est-il organisé dans votre pays ?

. Francis Dumons : En Espagne, il n’y a que 5 régions qui pratiquent le horse ball et seulement 3 qui organisent des Championnats Régionaux (Catalogne, Madrid et Galice). Jusqu’à l’année dernière chaque région étaient libres de s’organiser et entre les mois de juin/juillet, la RFHE organisait un championnat d’Espagne sur un week-end 3 jours pour les Mixtes, Féminines et Cadets. Depuis le début de la saison, les choses ont changé car la Fédération Espagnole a enfin réussi à mettre en place un véritable Championnat National pour les catégories Mixtes et Féminines. Avec 6 équipes dans chaque catégorie et sûrement 8 pour la prochaine saison, le horse ball a pris une autre envergure et oblige les équipes et les clubs à changer leur manière d’aborder le championnat. Avec ce système, les joueurs doivent être prêts toute l’année et non pas uniquement à la fin de la saison, les clubs doivent prendre soins de toutes leurs équipes qui jouent dans les circuits régionaux pour avoir des joueurs disponibles pour alimenter les équipes premières. Les équipes catalanes, mieux préparées, dominent cette nouvelle compétition. Il faut dire que le championnat catalan existe depuis déjà 20 ans et qu’il est considéré par beaucoup comme un des meilleurs. C’est le seul qui propose des épreuves allant de la catégorie Poussins jusqu’à celle des vétérans. C’est d’ici que sortent presque tous les meilleurs joueurs espagnols. Ils forment à 90% les sélections nationales.

How is the horse ball organized in your country ?

. Francis Dumons :  In Spain, there are only 5 regions that practice horse ball and only 3 that organize Regional Championships (Catalonia, Madrid and Galicia). Until last year each region was free to organize and between June / July, the RFHE organized a Spanish championship over a 3-day weekend for Mixed, Women and Cadets. Since the start of the season, things have changed because the Spanish Federation has finally managed to set up a real National Championship for the Mixed and Women categories. With 6 teams in each category and probably 8 for the next season, horseball has taken on another dimension and forces teams and clubs to change the way they approach the championship. With this system, players must be ready all year round and not just at the end of the season, clubs must take care of all their teams playing in regional circuits to have players available to feed the first teams. The better prepared Catalan teams dominate this new competition. It must be said that the Catalan championship has existed for 20 years already and that it is considered by many to be one of the best. It is the only one that offers events ranging from the Chicks category to that of veterans. This is where almost all of the best Spanish players come out. They make up 90% of the national selections.

Combien d’équipes existe-t-il dans votre pays et quel est le nombre de joueurs ?

. Francis Dumons : Il y a un peu plus de cent équipes de horse ball en Espagne de toutes les catégories et une trentaine de clubs. La Catalogne est le leader dans ce secteur avec 70 équipes inscrites cette année dans le championnat régional et organise presque 300 matchs par saison. Elle est suivie de très loin par la région de Madrid qui petit à petit s’organise et commence à avoir de bons circuits de compétitions avec des catégories formatrices.

How many teams exist in your country and which is the number of players ?

. Francis Dumons : There are just over one hundred horse ball teams in Spain of all categories and around thirty clubs. Catalonia is the leader in this sector with 70 teams registered this year in the regional championship and organizes almost 300 matches per season. It is followed from afar by the Madrid region, which is gradually getting organized and is starting to have good competition circuits with formative categories.

Quelle est la reconnaissance pour le horse ball dans votre pays ?

. Francis Dumons : Les débuts du horse ball en Espagne ont été encourageants avec une  acceptation de ce sport dans le milieu équestre… mais rapidement il a été considéré comme un sport marginal et sans grand intérêt économique pour les clubs. Petit à petit, avec l’insistance d’un groupe de passionnés, la vision a changé. Aujourd’hui, les clubs et leurs responsables sont capables de pouvoir vivre de ce sport. La fédération catalane fait un grand effort et dédit une grande part de son budget au horse ball car le nombre de licenciés augmente chaque année et les résultats suivent. Les bons résultats des sélections nationales et des clubs au niveau européen ont aussi contribué à donner une bonne image de la discipline en Espagne. La RFHE est de plus en plus impliquée dans le développement du sport.

How is the horse ball respected in your country ?

. Francis Dumons : The beginnings of horse ball in Spain were encouraging with an acceptance of this sport in the equestrian environment… but quickly it was considered as a marginal sport and without great economic interests for the clubs. Gradually, with the insistence of a group of enthusiasts, the vision changed. Today, clubs and their officials are able to make a living from this sport. The Catalan federation is making a great effort and dedicating a large part of its budget to horse ball because the number of licensees increases each year and the results follow. The good results of national selections and clubs at European level also helped to give a good image of the discipline in Spain. The RFHE is increasingly involved in the development of sport.

Quels sont les facteurs qui facilitent ou compliquent le développement du horse ball dans votre pays ?

. Francis Dumons : L’argent ! Pour développer des projets, il faut des professionnels… et il faut les payer ! En Espagne presque tout se base sur le bénévolat et la bonne volonté de certaines personnes pour faire avancer le horse ball. Si le horse ball veut progresser, il faut aller ou se rapprocher le plus possible du monde professionnel. Les personnes qui organisent les championnats, les entraîneurs de sélections, les arbitres doivent être des personnes compétentes et connaisseuses des milieux sportifs. Les structures qui se mettent au horse ball ont besoin d’aide et du savoir-faire de professionnels. Si l’on arrive à mettre en place des bonnes conditions pour développer le horse ball, les clubs et les joueurs auront l’obligation d’être meilleurs. Et ils serviront d’exemple aux plus jeunes.

Which are the difficulties and strengths that you encounter for the development of horse ball in your country ?

. Francis Dumons : Money ! To develop projects, you need professionals… and you have to pay them! In Spain almost everything is based on the voluntary work and the good will of certain people to advance the horse ball. If horseball wants to progress, you have to go or get as close as possible to the professional world. The people who organize the championships, the selection coaches, the referees must be competent people and knowledgeable of sporting circles. The structures that get into horse ball need the help and expertise of professionals. If we can put in place the right conditions to develop horse ball, clubs and players will have the obligation to be better. And they will serve as an example for the youngest.

Que manque-t-il dans votre pays pour développer le horse ball ?

. Francis Dumons : Pendant de nombreuses années, les organisateurs et dirigeants du horse ball espagnol n’ont pas fait l’effort de travailler les catégories de bases (Poussins, Benjamins et Minimes). La seule région qui a toujours intégré les jeunes dans son championnat est la Catalogne qui aujourd’hui est la locomotive du horse ball national. Avec Pau Crous Marti, nous sommes en train de préparer un projet pour réaliser en Espagne un tournoi semblant à ce qui se fait à Lamotte avec les jeunes. Le futur du horse ball passe par les jeunes !

Which is missing in your country to develop the horse ball ?

. Francis Dumons : For many years, the organizers and leaders of the Spanish horse ball did not make the effort to work on the basic categories (Poussins, Benjamins and Minimes). The only region that has always included young people in its championship is Catalonia which today is the locomotive of the national horse ball. With Pau Crous Marti, we are preparing a project to carry out in Spain a tournament similar to what is done in Lamotte with young people. The future of horse ball goes through young people !

Que pensez-vous de l'annulation de la Coupe du monde de Horse Ball 2020 ?

. Francis Dumons : Il va falloir attendre un an de plus avant de voir les équipes nationales Espagnoles être sacrées Championne du Monde ! Plus sérieusement, je crois que c’est la meilleure décision. Devant cette crise sanitaire mondiale, le plus important c’est la santé.  Aussi je demande à tout le monde de suivre les consignes, afin que nous soyons tous présents en 2021 afin de profiter d’une très belle compétition. J’ai aussi une pensée particulière pour tous les jeunes joueurs U16 et U21 qui n’auront pas la possibilité de jouer avec leurs sélections.

What do you think about the cancellation of the 2020 Horse Ball World Cup ?

. Francis Dumons : We will have to wait another year before seeing the Spanish national teams be crowned World Champion ! More seriously, I think this is the best decision. In the face of this global health crisis, the most important is health. Also I ask everyone to follow the instructions, so that we are all present in 2021 in order to enjoy a very nice competition. I also have a special thought for all the young players U16 and U21 who will not have the opportunity to play with their selections.

Quels sont les principaux objectifs et les projets de développement pour le horse ball dans les prochaines années ?

. Francis Dumons : Faire connaitre notre sport par le biais des médias. On vit dans une époque où les médias veulent des images de sport spectaculaire, rapides, faciles à comprendre… et le horse ball prossède ces atouts. Ce qui nous manque, je crois, ce sont des professionnels qui travaillent avec nous, pour améliorer l’image du horse ball et la vendre. Pour le horse ball européen, je crois qu’il faut oublier les frontières et changer les mentalités. Et je m’explique. Le horse ball est un sport qui a un grand handicap comparé à d’autres, c’est le transport des chevaux ! Il n’est pas possible de faire 2000 kms aller/retour pour jouer 2 matchs sur un week-end. Il faut jouer dans un rayon d’environ 500 kms pour rester raisonnable. C’est dans cet esprit par exemple que la Liga Méditerranéenne a été créé. Il y a les régions du nord de l’Italie, Rhône-Alpes, Languedoc, Provence et Catalogne qui avec un budget et des distances raisonnables jouent un championnat intéressant. Imaginer la même chose entre le Nord de la France, la Belgique l’Angleterre et même la Hollande ou encore dans le Sud de l’Europe entre les Portugais et l’Ouest de l’Espagne. Je sais que pour les français l’idée peut paraître un peu décalée car il existe un circuit fermé très bien organisé, mais que se passe t’il en ce moment? les belges jouent le championnat, les catalans la Coupe. Je crois sincèrement que c’est une voie à explorer et à étudier dans les années à venir. Enfin, je tiens à remercier les responsables de www.horse-ball.org pour cette interview et j’espère voir très bientôt toute la grande famille du horse ball autour des terrains pour continuer à vivre notre passion.

What is the main focus and the development projects for the horse ball in the coming years ?

. Francis Dumons : Promote our sport through the media. We live in an era where the media want images of sport that is spectacular, fast, easy to understand ... and horseball has its strengths. What we lack, I believe, are professionals who work with us to improve the image of horseball and sell it. For European horse ball, I think we have to forget about borders and change mentalities. And let’s explain. Horse ball is a sport which has a great handicap compared to others, it is the transport of horses! It is not possible to make 2000kms back and forth to play 2 games on a weekend. You have to play within a radius of around 500kms to stay reasonable. It is in this spirit, for example, that the Mediterranean Liga was created. There are the northern regions of Italy, Rhône-Alpes, Languedoc, Provence and Catalonia which with a budget and reasonable distances play an interesting championship. Imagine the same thing between the North of France, Belgium, England and even Holland, or even in the South of Europe between the Portuguese and West of Spain. I know that for the French the idea may seem a bit offbeat because there is a very well organized closed circuit, but what's going on right now, the Belgians are playing the championship, the Catalans are playing the Cup. I sincerely believe that this is a path to explore and study in the years to come. Finally, I would like to thank the managers of www.horse-ball.org for this interview and I hope to see very soon the whole large family of horse ball around the fields to continue to live our passion.

Merci pour vos réponses. Bon courage pour le développement du horse ball dans votre pays et à bientôt sur les terrains.

Thank you for your answers. Good luck for the development of the horseball in your country and see you soon on grounds.

Réagissez à cet article
  1.   caractères de aA à zZ, 0 à 9 et signes - . _
  2.   entrez le code sur votre gauche *
  3. Les opinions émises n'engagent que leurs auteurs. L'équipe de www.horse-ball.org se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises. * Champs obligatoires