Actualités, articles, interviews

0  

Horse Ball World : PORTUGAL !

Auteur : www.horse-ball.org | Date : 08-06-2020

INTERVIEW
Antonio García - Portugal - Lundi 08 Juin 2020

IIl y a quelques semaines, la FIHB a annoncé le report de la Coupe du Monde de Horse ball qui devait se tenir à Saint Lô en août prochain. C’est donc du 16 au 21 août 2021 que se tiendra cette grande manifestation.
 
A l’occasion de cette actualité internationale, l’équipe de ww.horse-ball.org a souhaité aller à la rencontre des différentes responsables des nations qui pratiquent le horse ball à travers le monde.

Direction le Portugal, avec l’interview du propriétaire du club de Quinta da Figueira dans lequel il est aussi joueur : Antonio García !

Horse Ball

Bonjour, pouvez-vous vous présenter et nous expliquer votre rôle dans le horse ball ?

. Antonio García : Je m'appelle Antonio García, j'ai 34 ans. Je suis le propriétaire et joueur de horse ball au club de Quinta da Figueira (fondé en 2010) - ce club est celui qui compte le plus de joueurs au Portugal.

Could you please, present yourself and describe your role in the horse ball sport ?

. Antonio García : My name is Antonio García, I'm 34 years old. I'm a horseball player and  owner of Quinta da Figueira (founded in 2010) - the club with the most players playing in Portugal.

Depuis combien d’années le horse ball est-il pratiqué dans votre pays ?

. Antonio García : Le horse ball est arrivé au Portugal il y a exactement 30 ans (en 1990). Depuis, chaque génération a travaillé dur pour faire connaitre le nom de notre pays à l'international.

For how many years horse ball is practicing in your country ?

. Antonio García : Horseball came to Portugal exactly 30 years ago (1990) and since then every generation has worked hard to take our country's name internationally.

Combien d’équipes existe-t-il dans votre pays et quel est le nombre de joueurs ? Comment le horse ball est-il organisé dans votre pays ?

. Antonio García : Il y a deux championnats nationaux, l'un pour le niveau Under 16 et l'autre pour la catégorie Pro Elite. Nous sommes environ 70 joueurs au total. Chez les Under 16, nous avons 4 équipes, toutes avec des joueurs très jeunes et débutants. En Pro Elite, nous sommes actuellement 6 équipes, où l'âge moyen des joueurs est également jeune. Le championnat est organisé par la FEP - Fédération Equestre Portugaise.

How many teams exist in your country and which is the number of players ? How is the horse ball organized in your country ?

. Antonio García : There are two national championships, one in the Under 16 and one in the Pro Elite. We are approximately 70 players in total. In the Under 16 we have 4 teams, all of them with very young and beginners players. In the Pro Elite, at the moment we are 6 teams, where the average age of the players is also young. The championship is organized by FEP - Federação Equestre Portuguesa.

Quelle est la reconnaissance pour le horse ball dans votre pays ?

. Antonio García : Avec le potentiel que le sport représente, nous sommes encore relativement inconnus. Cependant, chaque fois qu'il est possible de faire des compétitions dans des rassemblements équestres avec du public, nous sommes l'un des principaux événements et généralement les gens finissent toujours par être nombreux autour de notre stand.

How is the horse ball respected in your country ?

. Antonio García : For the pontecial that the sport presents, we are still relatively unknown. However, whenever there is the possibility of making competitions in equestrian shows with an audience, we are one of the main events and usually people always end up crowding the stands.

Quels sont les facteurs qui facilitent ou compliquent le développement du horse ball dans votre pays ?

. Antonio García : Les faiblesses sont très liées au fait que nous sommes très peu nombreux à pratiquer le horse ball par rapport aux autres nations, alliées au fait que notre position géographique n'est pas la plus favorable - nous sommes très loin de la Catalogne et de la France. En ce qui concerne les points forts, je peux dire que malgré toutes ces difficultés, le Portugal peut être fier de toujours montrer de l'ambition dans les compétitions internationales auxquelles il participe, ainsi que le fait que nous sommes un peuple qui aime s’inspirer des meilleurs exemples, en essayant de façonner les mentalités. Nous avons de bons cavaliers professionnels – c’est aussi un point fort - leur travail rend les chevaux avec un manque d'expérience prêts pour le niveau requis par un jeu international.

Which are the difficulties and strengths that you encounter for the development of horse ball in your country ?

. Antonio García : The weaknesses are very much related to the fact that we are very few when compared to the other nations, allied to the fact that our geographical position is not the most favourable - we are very far from Catalonia and France. Regarding the strengths, I can say that despite all these difficulties, Portugal can be proud of always showing ambition in the international competitions in which it participates, as well as the fact that we are a people who like to look at the best examples, trying to shape mentalities. We have good professional riders - they are also a strong point - their work makes horses with a lack of experience ready for the level that an international game requires.

Que manque-t-il dans votre pays pour développer le horse ball ?

. Antonio García : Fondamentalement, nous pensons que nous devons améliorer certains des points mentionnés précédemment, notamment en proposant de plus en plus de compétitions au Portugal.

Which is missing in your country to develop the horse ball ?

. Antonio García : Basically, we believe we have to improve on some of the points previously mentioned : bring more and more competition to Portugal.

Que pensez-vous de l'annulation de la Coupe du monde de Horse Ball 2020 ?

. Antonio García : De toute évidence, nous étions très excités par une cette compétition excellente et prestigieuse. Cependant, nous sommes tous conscients de ce que nous traversons et je suis sûr que tout ira bien. Nous nous dirigeons avec beaucoup d’enthousiasme vers le Championnat du Monde qui se déroulera l’été prochain, en prenant également le temps de nous améliorer et d'améliorer nos chevaux.

What do you think about the cancellation of the 2020 Horse Ball World Cup ?

. Antonio García : Obviously we were very excited for another excellent and prestigious competition. However, we're all aware of what we're going through, and I'm sure everything will be fine. We are heading with a lot of illusion to next year's world championship, also taking the time to improve ourselves and our horses.

Quels sont les principaux objectifs et les projets de développement pour le horse ball dans les prochaines années ?

. Antonio García : Pour terminer, nous nous concentrerons sur notre travail quotidien - améliorer le niveau des plus jeunes avec de la formation, améliorer notre niveau Pro Elite - augmenter la compétitivité interne et nous rapprocher de plus en plus du niveau des meilleures nations de horse ball.

What is the main focus and the development projects for the horse ball in the coming years ?

. Antonio García : To finish, we will focus on our daily work - improve our formation categories, improve our Pro-Elite level - increasing internal competitiveness, and getting closer and closer to the level of the best horseball nations.

Merci pour vos réponses. Bon courage pour le développement du horse ball dans votre pays et à bientôt sur les terrains.

Thank you for your answers. Good luck for the development of the horseball in your country and see you soon on grounds.

Réagissez à cet article
  1.   caractères de aA à zZ, 0 à 9 et signes - . _
  2.   entrez le code sur votre gauche *
  3. Les opinions émises n'engagent que leurs auteurs. L'équipe de www.horse-ball.org se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises. * Champs obligatoires