Actualités, articles, interviews

0  

PEF 2019 : Loire sur Rhone !

Auteur : www.horse-ball.org | Date : 21-01-2019

LOIRE SUR RHÔNE
Championnat de France Pro Elite Féminin 2019

Pour cette saison 2019, huit formations sont en compétition dans le Championnat de France Pro Elite Féminin : Bordeaux Blanquefort, Chambly, Loire sur Rhone, Meurchin, Miribel, Montpellier, Rouen / Roumois & Salon de Provence.

Après 4 mois de compétition et 8 journées disputées, c'est l'heure de la trêve hivernale pour les championnats de France de la division Pro... et c'est également le moment du bilan à "mi-saison" ! Place à Eve SEGEAR pour l'équipe de Loire sur Rhône, en tête du classement provisoire du championnat de France Pro Elite Féminin 2019. 

CLASSEMENT PRO ELITE FEMININ 2019

L'EQUIPE DE LOIRE SUR RHÔNE

CONVERS ROMANE - 7 buts / 8 rencontres
DAISSEMIN LISON - 0 but / 2 rencontres
DAUM LOU - 5 buts / 8 rencontres
JAMARIN MELANIE - 21 buts / 8 rencontres
SACCHI ORNELLA - 11 buts / 8 rencontres
SEGEAR EVE - 25 buts / 8 rencontres

Entraineurs : SEGEAR OLIVIER & LACOMBE CHARLES ELIOTT

Horse Ball

. Bonjour. Après 8 journées, votre formation occupe la tête du classement provisoire du Championnat de France Pro Elite Féminin 2019 avec 26 points… et une avance confortable de 8 points sur vos poursuivantes de Salon de Provence. Plus précisément, le bilan de votre équipe s’élève à 8 victoires. Du côté des points de bonification, l’équipe de Loire sur Rhône a réussi à empocher 2 points de bonus offensif. Enfin avec 69 buts inscrits, Loire sur Rhône est la meilleure attaque de la compétition (à égalité avec la formation de Montpellier), tandis qu’avec 41 buts encaissés vous vous placez comme la meilleure défense du championnat… Quel bilan tirez-vous de ce début de saison?
. Eve Segear : Il serait difficile de ne pas dire très positif ! Je pense que l’on a une bonne défense. Depuis Deauville, en attaque, c'est mieux... mais à mon avis ce qui fait que l’on est "meilleure attaque" c'est notre touche qui nous permet d’avoir des ballons.

. Le Championnat de France Pro Elite Féminin compte 14 journées… A l’issu des matchs allers votre équipe était en tête du championnat avec 23 points et 5 points d’avance sur la formation de Meurchin. Vous avez entamé la 2ème partie de la compétition par une victoire face à Rouen / Roumois. Comment appréhendez-vous la prochaine étape qui se tiendra les 23 et 24 mars prochains à Vendres avec des oppositions face aux équipes de Salon de Provence et Bordeaux Blanquefort ?
. Eve Segear : Avec sérieux ! Certes on a une avance confortable mais tout d’abord quand on regarde les scores de nos matchs on ne domine pas largement. Nous gagnons d'un but à la dernière seconde contre Meurchin, d'un but contre Salon de Provence, de 2 buts contre Montpellier à la dernière seconde... et je n’ai plus le score en tête, mais contre Blanquefort nous sommes dominées toute la rencontre avec une blessure d'Alexia Gueroult dans les premières minutes qui laisse notre adversaire avec uniquement 4 joueuses sur le terrain ! D'autres part, on a bénéficié des problèmes des équipes prétendantes au haut du classement : Montpellier avec les blessures des chevaux et des joueuses internationales Magalie Denis et Cécile Guerpillon, ainsi que l'absence d’Alice Brossault sans oublier la blessure de la jument de Valentine Descamps pour Meurchin. Nous ne sommes pas à l'abri nous aussi de ce genre de soucis.

. Aux regards de vos résultats, il semble que ce soit les équipes de Meurchin (petite victoire à Cluny par 7 buts à 6) et Salon de Provence (petite victoire à Blanquefort par 6 buts à 5) qui soient les plus difficiles à appréhender pour votre collectif… Comment expliquez-vous ces résultats ?
. Eve Segear : Tout d’abord ce sont les équipes qui sont 2ème et 3ème au provisoire, donc cela semble plutôt logique ! Si on revient sur ces matchs, on a fait une erreur tactique face à Meurchin en 2ème mi-temps, et plus personnellement, c'était mon 1er match avec mon nouveau cheval...  je l'ai un peu perdu en 2ème mi-temps, notamment sur la touche. Contre Salon de Provence, 2 choses. Tout d'abord, on a essayé une autre façon de fonctionner au sein du groupe qui s’est avérée être une mauvaise solution. Ensuite, on est toutes un peu passées à côté de notre match (tirs et ramassages loupés, ballons arrachés dans les mains, mauvais placements défensifs...).

. Votre effectif a subi quelques modifications pour cette saison 2019, pouvez-vous nous parler de l’évolution de votre formation ? Quel a été l’impact de la récupération de la place de l’équipe d’Auxerre VieuxChamps avec laquelle vous étiez en « entente » la saison dernière, ou encore la prise du poste d’entraineur par Olivier Segear et l’arrivée de Mélanie Jamarin au sein de votre équipe ?
. Eve Segear : Au niveau du collectif Julie Picard a cédé sa place à Mélanie Jamarin qui n’a eu aucuns soucis à s’intégrer, elle a commencé le horse ball à la maison et avait déjà fait plusieurs saisons sous nos couleurs. Ca faisait un moment que je la tanais pour qu’elle vienne jouer avec nous j’ai fini par réussir à la convaincre. Et puis Mélanie c'est une bosseuse, elle est là tous les jours, parfois on se croise à 6h du matin sur le parking quand elle vient monter avant d’aller au boulot et que je pars en CSO... Bref non seulement elle s’est bien intégrée mais en plus elle apporte beaucoup et dans tous les secteurs du jeu. Je suis sure que Julie Picard aurait adoré jouer dans cette équipe, elle aurait beaucoup apporté, notamment en attaque où son assurance, sa façon de porter son équipe vers l’avant nous fait défaut, mais c’est pour la bonne cause ! La grosse différence sur le fait qu'on ait récupéré la place en Pro Eliote Féminine dans le cadre de l'entente que nous avions la saison dernière avec VieuxChamps, c'est qu’on s’entraine ensemble toutes les semaines sous les yeux d’Olivier Segear et Charles Eliott Lacombre. Le collectif est donc plus au point et les coaches connaissent mieux les couples, leur état de forme...

. La trêve hivernale est une nouveauté pour cette saison 2019, comment gérez-vous cette période ?
. Eve Segear : Nous continuons de nous entraîner 1 à  2 fois par semaine. Si on sent qu’un cheval a besoin de souffler un peu on en profite pour travailler un jeune ou un cheval de commerce. Et puis certaines d’entre nous vont participer à la Coupe de France. Avec Romane Convers, nous allons en profiter pour faire prendre de l’expérience à nos jeunes chevaux.

. A ce stade de la saison, quel est votre pronostic pour le podium final du Championnat de France Pro Féminin 2019 ?
. Eve Segear : Mon pronostic.. 1er, nous / 2ème, Meurchin / 3ème, Salon de Provence…  Mais je pense que mes coéquipières diraient plutôt 2ème, Salon de Provence et 3ème, Meurchin. Il faudra se méfier de Montpellier qui a accumulé les problèmes en ce début de championnat mais qui peut faire une jolie 2ème partie de saison.

. Si vous aviez une ou plusieurs résolutions à formuler pour votre équipe pour cette nouvelle année, quelles seraient-elles ?
. Eve Segear : Mélanie Jamarin, "Arrêter de tomber pendant les échauffements à pied"… Lou Daum "Penser à prendre le doseur avec les granulés" !

. Merci d'avoir pris le temps de répondre à nos questions et bonne chance pour la suite de cette saison 2019 !

Copyright photos : Stephanie Mahet / Jeanne Mts

Réagissez à cet article
  1.   caractères de aA à zZ, 0 à 9 et signes - . _
  2.   entrez le code sur votre gauche *
  3. Les opinions émises n'engagent que leurs auteurs. L'équipe de www.horse-ball.org se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises. * Champs obligatoires