Actualités, articles, interviews

0  

World Cup : A.Risso (Italy)

Auteur : O.Leschiera | Date : 29-07-2016

Les chroniques d'Olivier - Vendredi 29 juillet 2016

WORLD CUP (Ponte de Lima) : ANNALISA RISSO (Italy)

Pour cette septième étape de mon voyage en ballon (… de HB) autour du Monde avant de rejoindre Ponte de Lima, j’ai eu le plaisir d’échanger avec Annalisa RISSO qui y portera les couleurs de la sélection Ladies Italienne. Celle qui a été la capitaine des cavalières de Chambly nous parle de son équipe, de sa préparation et des chances des Azzurri ! Forza Italia !

. Olivier Leschiera : Bonjour Annalisa ! Peux-tu tout d’abord nous présenter la sélection Ladies Italienne dans laquelle tu joueras à Ponte de Lima ?

. Annalisa Risso : La sélection Ladies Italienne est une équipe très jeune et dynamique : mes coéquipières ont presque 10 ans moins que moi ! Quand je suis parti fin juin pour le premier stage, je ne savais pas à quoi m'attendre et au final, j'ai trouvé une équipe avec beaucoup d'envie et d'énergie, un bon niveau technique et des vrais chevaux de match.

. Olivier Leschiera : Comment préparez-vous la Coupe du Monde ?

. Annalisa Risso : La fédération Italienne a prévu un stage de sélection, deux de préparation et le Tournoi de Chambly. Lors des stages, le coach Fabiano Lanzi travaille tous les aspects de jeu : il nous laisse apprendre à jouer ensemble en attaque et cherche les solutions en défense et en touche où la puissance et la jeunesse de nos chevaux (et joueuses) posent quelques soucis. Le travail qui nous attend lors du deuxième stage (du 27 au juillet) doit surtout nous permettre de remettre du calme dans le jeu et d’apprendre à gérer la cavalerie pour la maintenir stable et disponible dans les phases de jeu arrêté (en touche et en défense). Mais je peux vous dire qu’après le tournoi de Chambly, je pense que les filles ne seraient pas ridicules sur les terrains de Pro Elite Féminine !

. Olivier Leschiera : Parle-nous s’il-te-plait plus globalement du Horse-Ball en Italie ! Est-ce facile de jouer à notre sport de l’autre côté des Alpes ?

. Annalisa Risso : Malheureusement, le Horse-Ball en Italie a du mal à se développer. Il y a très peu de clubs, moins d'une dizaine, où il est possible de pratiquer la discipline et leurs gérants sont souvent en désaccord. Cette année, j'ai remarqué un effort de la part de tous, joueurs et dirigeants,  pour changer la situation. Cela fait plaisir et j'espère que les efforts vont continuer, même après la Coupe du Monde. J'admire la passion et la constance des joueurs, coaches et parents pour maintenir en vie ce sport ! Et pour répondre à ta question, non, ce n'est pas facile de jouer en Italie ! On connait tous les efforts financiers et tout le temps à consacrer à la discipline mais ici, en France, tu profites d'une vraie saison sportive et tu as un aboutissement à ton travail ! En Italie, les contraintes sont les mêmes, mais tu n’as la chance de jouer que contre une seule équipe à ton vrai niveau !

. Olivier Leschiera : Peux-tu s’il-te-plait nous dire quelques mots sur les deux autres équipes Italiennes : les Pro Elite et les U16 ?

. Annalisa Risso : Au Tournoi de Chambly, j'ai regardé les matches des autres équipes Italiennes. J'ai trouvé les garçons très efficaces et déterminés. Il y a eu une vraie progression et je pense que l'équipe nationale n'a jamais été si forte ! Je pense qu’ils feront  un très bon championnat et un podium serait plus que mérité !!! Les cadets forment une bonne équipe mais ils manquent un peu de taille et de cavalerie.

. Olivier Leschiera : Allez, petit jeu des pronostics ! Dans les 3 catégories (U16, Ladies et Pro Elite), qui vois-tu sur le podium ?

. Annalisa Risso : En mixtes,  France Espagne (pas sûre de l'ordre !) et j'espère Italie! En féminines, je vois sûrement la France sur le podium et je prévois une vraie bataille pour les deux autres marches entre la Belgique, le Portugal, l’Espagne et l’Italie car il n'y a pas beaucoup de différence de niveau entre ces formations. En cadets, je vois la France, l’Espagne et le Portugal.

. Olivier Leschiera : Quand tu fermes les yeux et que tu te projettes à mi-août, comment la vois-tu, cette Coupe du Monde ?

. Annalisa Risso : La  coupe du monde 2008 était déjà excellente ! Mon meilleur souvenir ? France vs Argentine avec du spectacle ! Je m'attends à trouver l'ambiance de la Coupe  d'Europe et à découvrir ensuite les autres sélections. D'un point de vue sportif, ce sera dur mais je suis contente de mon équipe et je pense que l’on part pour une très belle aventure en se donnant à fond à la recherche du résultat !

Horse Ball

  Olivier Leschiera a découvert le horse ball grâce à ses deux filles qui le pratiquent à Montéclin (Ile de France). Grand amateur de sport en général mais non-cavalier, il s'est épris de cette discipline et a à coeur de partager sa passion, soit en commentant régulièrement des matches (il est l'un des speakers sur l'évènement "Jardy - Horse Ball"), soit en écrivant, notamment sur la page Facebook de la HB little family qu'il a créée en ce sens.

Horse Ball

 

Réagissez à cet article
  1.   caractères de aA à zZ, 0 à 9 et signes - . _
  2.   entrez le code sur votre gauche *
  3. Les opinions émises n'engagent que leurs auteurs. L'équipe de www.horse-ball.org se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises. * Champs obligatoires