Actualités, articles, interviews

1  

PEF / Saint Lô : la grande interview !

Auteur : O.Leschiera | Date : 16-02-2016

Les chroniques d'Olivier - Mardi 16 février 2016

SAINT LÔ 2016 : LA GRANDE INTERVIEW - Pro Elite Féminine

. Olivier : Justine Beblik (Montpellier), Marlène Lequertier (Coutainville Agrial), Margaux Bouchery (Meurchin) et Lou Daum (Auxerre / Vieuxchamps), tout d’abord un grand merci d’être les premières cavalières à participer à la grande interview après le week-end de Pro Elite Féminine à Saint-Lô. Quel bilan tirez-vous de votre week-end en Normandie ?

. Lou Daum (Auxerre / Seichamps) : Le bilan de notre week-end est mitigé. Il faut dire qu’il a été un peu particulier : notre joueuse pilier, Eve Ségear, s’est blessée au genou quelque temps avant et n’a donc pas pu se mettre à cheval sur cette étape. Puis Hélène De Rooster, après une belle prestation le samedi contre Rouen / Roumois, chute et se blesse à l’épaule, ce qui l’empêche de jouer le match du lendemain.  Nous aurions évidemment voulu gagner le premier match contreRouen / Roumois mais devons nous contenter d’un score de parité contre une équipe qui avait vraisemblablement très bien préparé la rencontre ; face aux filles du Roumois, nous avons fait preuve d’adaptation et de changement de stratégie en cours de jeu : sachant que nous avons été menées de 2 buts à la mi-temps, le résultat final n’est finalement pas négatif ! Nous nous retrouvons le dimanche à 5 et sans Eve pour disputer le match contre Coutainville Agrial : ne nous le cachons pas, cela ne constitue pas des circonstances optimales pour entamer la rencontre ! Malgré ces petits problèmes, nous faisons notre possible pour être à la hauteur et parvenons à accrocher les vainqueurs de la Champions League au cours du match. Malheureusement, nous ne réussissons pas à tenir sur toute la longueur, les filles deCoutainville Agrial bénéficiant finalement de leur expérience et de leurs qualités qui ne sont plus à démontrer.

. Marlène Lequertier (Coutainville Agrial) : Merci ! Pour nous, le bilan du week-end est positif tant sur le plan comptable que collectif. En effet, nous rentrons avec 6 points ce qui était notre objectif. De plus, nous avons produit deux belles premières mi-temps avec un gros collectif en attaque et une bonne défense. Nous restons par contre un peu sur notre faim sur nos deuxièmes mi-temps qui ont été moins abouties avec du mal à garder notre jeu d'attaque. Saint-Lô est un week-end positif : on repart avec 6 points !

Marlène Lequertier pour l'équipe de Coutainville Agrial

. Margaux Bouchery (Meurchin) : Bilan pour nous : 1 match nul et 1 match gagné. Donc un week-end plutôt satisfaisant sur le papier mais clairement décevant au vu de nos performances sportives en Normandie. Il y a un manque de cohésion d'équipe dû au manque évident d'entraînement ce qui nous tire vers le bas dans ces matches physiques et à enjeux tels que celui contre Montpellier.

. Justine Beblik (Montpellier) : C’est vrai, Margaux ! Nos 2 matches furent engagés et sans relâche ! Nous terminons ce week-end avec 4 points avec 2 matchs nuls contre ton équipe de Meurchin et celle de Chambly. Nous avons joué 2 équipes qui figurent sur le podium actuellement et nous sommes satisfaites de nos matches. Mais c’est toujours frustrant de finir sur un match nul ! Alors, 2 dans un week end, imaginez... Nous ne sommes pas pour autant découragées, loin de là !

. Olivier : Quel aura été le meilleur moment de votre week-end ?

. Margaux Bouchery (Meurchin) : Sans doute la soirée italienne !

. Justine Beblik (Montpellier) : Je pense que le meilleur moment du week-end est notre but d’égalisation contre l’équipe de Chambly (ndlr : 7 – 7 le dimanche). Ce fut un match très serré et très intense : nous étions à 3-3 à la mi-temps et nous étions menées d’un but dans les 30 dernières secondes. Le but libérateur de Cécile Guerpillon nous a permis de décrocher le nul !

. Lou Daum (Auxerre / Seichamps) : Pour moi, c’est à la fois la même chose et tout le contraire de ce que Justine a vécu. C’est la toute dernière action du match contre Rouen / Roumois : il ne reste qu’une poignée de secondes, nous sommes à égalité et ce sont nos adversaires qui bénéficient d’une P3. Contrairement à Justine, nous devons résister pour ne pas perdre. Le coup de sifflet retentit et les filles deRouen / Roumois attaquent très vite pour tenter d’arracher la victoire. Une cavalière Normande fait un appel à droite et reçoit le ballon : je suis en haut de défense et me suis fait déborder ! C’est là que je vois juste devant moi ma coéquipière Julie Carré s’élancer et faire une très belle défense sur la joueuse en pointe, l’empêchant de marquer, privant nos adversaires de la victoire !

Margaux Bouchery pour l'équipe de Meurchin

. Marlène Lequertier (Coutainville Agrial): Le meilleur moment, je pense que cela été de voir les tribunes se remplir petit à petit de supporters venus nous encourager ! Cela fait toujours plaisir à voir parce qu’on s'investit beaucoup pour que l'organisation soit une réussite ! Et là, je pense que c'était le cas !

. Lou Daum (Auxerre / Seichamps) : Oui et je peux aussi dire que j’ai adoré le moment où je suis rentrée dans ce grand manège de Saint-Lô que j’avais découvert pour la première fois lors de la Coupe d’Europe de Horse-Ball de 2007 : à l’époque, jamais je n’aurais imaginé que j’aurais un jour le privilège d’y jouer moi-même...

. Olivier : Quelle équipe vous a marquée durant ce week-end ?

. Justine Beblik (Montpellier) : C’est l’équipe de Bordeaux (Pro Elite) qui m’a le plus marquée, notamment face à l’équipe de Paris Mash. Les Bordelais ont fait de très belles actions de jeux avec des chevaux à l’écoute, surtout à la touche, et de très beaux échanges de balle dans les derniers mètres. J’aime beaucoup voir l’aisance que ces joueurs ont à jouer ensemble sur un terrain.

. Marlène Lequertier (Coutainville Agrial) : Pour la Pro Elite, je te rejoins ! L'équipe de Bordeaux a su poser son jeu et dérouler tout le match pour battre Chambly : on peut dire qu’ils ont fait un match... parfait ! En Pro Elite Féminine, je voudrais parler de l'équipe de Rouen / Roumois car je suis contente que les filles arrivent, elles aussi, à poser leur jeu et gagnent des matches. Qui plus est, ce sont des copines et cela me fait donc plaisir qu'elles arrivent à s'en sortir après un début de saison compliqué

Lou Daum pour l'équipe d'Auxerre / VieuxChamps (Jeanne Mts)

. Margaux Bouchery (Meurchin) : Sans vouloir être chauvine, l'équipe qui m'a marquée ce week-end est l'équipe de Vendegies / Meurchin en Pro pour la simple raison qu'ils ont réalisé leur premier week-end à 6 pts ! Cela faisait longtemps que je ne les avais pas vus aussi motivés pour gagner et cela, cela fait plaisir à voir !

. Lou Daum (Auxerre / Seichamps) : Pour ma part, je voudrais parler d’une joueuse qui m’a marquée plutôt que d’une équipe dans la mesure où elle a concouru sous deux maillots différents ce week-end. Il s’agit de Flavie Bouchenoire qui évolue habituellement sous les couleurs de l’équipe du Blanc en catégorie Pro et a complété ce week-end l’équipe de Coutainville Agrial en Pro Elite Féminine ayant dû composer avec la blessure d’Estelle Leguevaques. Non seulement Flavie joue 4 matchs dans le week-end mais elle réalise de très belles performances, aussi bien au sein du collectif Blancois dans lequel elle est très présente que dans le collectif Agonais où elle a trouvé très aisément sa place.

. Olivier : Sur quoi pensez-vous que vous allez devoir travailler le plus d'ici le prochain week-end de Pro Elite Féminine à Nîmes ? Presque 2 mois sans match de Pro Elite Féminine, est-ce facile à gérer pour vous ?

. Margaux Bouchery (Meurchin) : D'ici les prochains week-ends, il va falloir travailler surtout les automatismes en attaque parce que nous avons encore du mal à déclencher des actions rapides, à nous trouver et faire circuler le ballon dans la deuxième partie de terrain. 2 mois avant le prochain week-end me semblent donc être une bonne chose aussi bien pour travailler sur notre jeu que sur nos chevaux ! Cela va nous laisser surtout le temps de réunir l'équipe au complet afin de nous entraîner toutes ensemble, ce qui est rare depuis un moment... Donc petite pause qui devrait être positive et qui va laisser le temps aux chevaux de se reposer avant le long convoi vers Nîmes...

. Justine Beblik (Montpellier) : Côté Montpellier, je pense qu’il va falloir travailler notre collectif. Depuis un certain temps, nous nous éparpillons dans notre jeu et nous délaissons le collectif durant nos matches : il me semble que c’est primordial dans notre sport. Nous avons l’habitude de faire face à cette situation. Après les week-ends de championnat, nous laissons les chevaux reprendre des forces et se reposer ; nous faisons de même pendant une semaine. Puis nous reprenons chacune le travail avec nos chevaux et les entrainements dans la foulée. Nous avons aussi l’habitude de faire des oppositions amicales contre des équipes de la région comme les équipes masculines de Grans ou encore celles de Bellegarde. Ces oppositions nous permettent de voir nos forces et nos faiblesses et de pouvoir les travailler par la suite avant les week-ends de championnat.

Justine Beblik pour l'équipe de Montpellier (Chachou Photographie)

. Marlène Lequertier (Coutainville Agrial): Moi, je dirais tout ! Comme depuis le début de la saison, on va continuer à tout travailler : il va falloir qu'on garde notre rigueur et notre concentration durant les entraînements pour continuer à progresser dans tous les domaines. Il est vrai que deux mois sans match, ce n'est jamais facile à gérer... Mais nous voulons gagner le titre et nous ferons alors tout, avec l'aide de notre coach Sernin Pitois, pour bien gérer ce moment de pause.

. Lou Daum (Auxerre / Seichamps) : Tout comme Marlène, je pense que, vu le temps que nous avons avant le prochain week-end, nous allons nous pencher sur toutes les phases de jeu. Nous continuerons d’insister sur le travail de la touche, secteur de jeu où nous avons encore beaucoup de progrès à faire. Il est évident que c’est très important que nous progressions sur cet axe, la touche étant la phase de jeu clé pour avoir les ballons et donc gagner les matches. C’est ce qui nous a d’ailleurs très certainement manqué ce week-end. Enfin, je pense que deux mois sans match n’est pas particulièrement difficile à gérer dans la mesure où toutes les équipes sont dans le même bateau et que nous avons conscience qu’il faut continuer de travailler pour progresser. Si ces deux mois sont bien exploités, ils sont plutôt une belle opportunité pour attaquer Nîmes dans de très bonnes conditions !

Horse Ball

Classement provisoire du Championnat de France Pro Elite Féminin suite à l'étape de Saint Lô
1. Meurchin : 22pts / +21
2. Coutainville Agrial : 20pts / +27
3. Chambly : 17pts / +3
4. Montpellier : 15pts / +4
5. Rouen / Roumois : 15pts / -16
6. Chambery / Salon : 13pts / -9
7. Ouest / Gif : 13pts / -9
8. Auxerre / Vieuxchamps : 13pts / -21

Horse Ball

  Olivier Leschiera a découvert le horse ball grâce à ses deux filles qui le pratiquent à Montéclin (Ile de France). Grand amateur de sport en général mais non-cavalier, il s'est épris de cette discipline et a à coeur de partager sa passion, soit en commentant régulièrement des matches (il est l'un des speakers sur l'évènement "Jardy - Horse Ball"), soit en écrivant, notamment sur la page Facebook de la HB little family qu'il a créée en ce sens.

Horse Ball

 

Vos commentaires

Publié par supporter le 16-02-2016 11:16

Merci a Lou d'avoir evoque Flavie, qui est une sacree coequipiere et n'a peur de rien ni sur le terrain ni en 3eme mi-temps, la seule capitaine feminine d'un championnat Pro Mixte qui ne comporte que 2 cavalieres (avec Eve Segear), adulee par ses poussins et benjamins qu'elle emmene jusqu'au podium a Lamotte, et totalement perdue, comme toute son equipe, au sein d'un club et d'un departement sans opposition lors d'entrainements ou les joueurs evoluent le plus souvent a 4 contre 2 ! J'ai moi aussi ete impressionnee par la place qu'elle a tout de suite su prendre dans l'equipe d'Agon. Allez Flavie !

Réagissez à cet article
  1.   caractères de aA à zZ, 0 à 9 et signes - . _
  2.   entrez le code sur votre gauche *
  3. Les opinions émises n'engagent que leurs auteurs. L'équipe de www.horse-ball.org se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises. * Champs obligatoires