Actualités, articles, interviews

0  

EURO 2017 : Portugal !

Auteur : O.Leschiera | Date : 02-08-2017

Les chroniques d'Olivier - Mercredi 2 aout 2017

EURO 2017 : PORTUGAL !

Après un crochet par l’Angleterre avec Christophe Desormeaux, cap vers la péninsule Ibérique à la rencontre de Bertrand Leclercq, le plus tricolore des coaches du Portugal ! Quels seront les objectifs des formations Lusitaniennes à Saint-Lô, quels sont ses favoris, comment voit-il les équipes de France ? Réponses dans l’interview d’un coach heureux de revenir en France pour les Championnats d’Europe !

. Olivier Leschiera : Bonjour Bertrand ! Comme à Ponte de Lima pour la Coupe du Monde, tu dirigeras les formations du Portugal à Saint-Lô. Quels sont les objectifs de chaque équipe ?

. Bertrand Leclercq : Les objectifs sont différents selon les catégories. Les U16 sont une toute nouvelle génération sans expérience et avec un manque certain de niveau équestre ; pour eux, l’objectif est donc d’apprendre un maximum et de voir et assimiler ce qu’est le Horse-Ball de haut niveau. Les filles, elles, sont dans une configuration différente : ou elles confirment qu’elles peuvent se positionner dans le trio de tête de façon stable, ou elles retombent dans le ventre mou du Horse-Ball international. La balle est dans leur camp sachant que je vois l’Espagne plus forte cette année et la France intouchable sauf "accident industriel" ! Les Pro Elite, quant à eux, doivent également prouver que leurs 2 dernières victoires étriquées face à l’Italie (2015) et la Belgique (2016) pour le bronze n’étaient pas dues à la chance !  Nous sommes donc un peu à la croisée des chemins, avec beaucoup d’ambition et d’envie, mais également beaucoup d’humilité et de respect par rapport à nos adversaires. Et sans langue de bois, je n’ai aucune projection sur ce qui va se passer durant cette semaine de compétition ! L’objectif restera une médaille pour les Pro Elite et les Ladies – mais nous ne sommes pas les seuls sur le coup ! – et la prise d’expérience et l’enrichissement personnel pour les U16.

. Olivier Leschiera : Sur quoi avez-vous travaillé depuis Ponte de Lima et notamment ces dernières semaines avant de partir en Normandie ? Quels seront vos points forts et les points plus faibles ?

. Bertrand Leclercq : On a gardé nos acquis (essayé en tout cas !) et on a essayé de rajouter des paramètres supplémentaires dans le jeu, dans tous les domaines : déplacements, circulation, logique de jeu… Les points faibles je les garde pour moi, ce sera la surprise ! Mais pour ne pas mettre trop de suspens, soyez sûrs qu’il y en aura un peu… Les points forts sont : la détermination, la combativité. Et j’espère que d’autres, plus "horse-ballistiques", seront également au rendez- vous !

. Olivier Leschiera : Qui sont tes favoris pour ces Championnats d'Europe dans les 3 catégories ?

. Bertrand Leclercq : En U16, France et Espagne, je n’ai pas assez de données sur les autres sélections pour juger. En Ladies, France et derrière, cela pourrait être serré avec, je pense, un retour de l’Espagne au premier plan. En Pro Elite, La France reste favorite devant l’Espagne mais j’attends de voir les Bleus jouer pour juger "sur pièce". Et derrière : bien malin qui peut le dire !

. Olivier Leschiera : Toi qui connais très bien aussi le Horse-Ball Français, que penses-tu des trois sélections tricolores ? Est-ce selon toi vraiment une année de transition pour les Bleus en Pro Elite, avec ce que cela veut dire d'incertitude ou est-ce que la formation Française sera encore favorite ?

. Bertrand Leclercq : Pour la France, je pense, comme mon confrère et néanmoins ami Christophe Desormeaux, que les filles sont au-dessus du lot : quand on voit celles qui sont restées à la maison, on comprend que la marge de manœuvre est là ! Les U16 restent favoris mais ce sera sans doute très disputé avec les Espagnols ; quant aux autres je le répète : je n’ai pas assez de données...

. Olivier Leschiera : Et la Pro Elite ?

. Bertrand Leclercq : La Pro Elite ? Ahhhh, la grande question ! La dream team historique de ces 10 dernières années envolée, il ne reste que Romain Depons comme cadre de cette époque dorée : la France résistera–t-elle encore à l’Espagne ? (en tout cas, c’est maintenant que tous ces grands champions ne sont plus là que l’on va comprendre tout ce qu’ils ont donné et apporté au Horse-Ball !). Eh bien moi, j’ai envie de faire confiance à ces joueurs (là c’est le Français qui parle...) – pour certains déjà expérimentés en bleu – pour rester sur le devant de la scène. Cela va être dur, peut-être très dur, mais je leur fais confiance pour donner leur âme pour défendre le drapeau ! Après, s’ils veulent vraiment passer la main, je veux bien qu’ils pensent au Portugal en premier ! (comptez sur nous pour essayer !).

. Olivier Leschiera : Qu'est-ce qui te rend le plus impatient de débuter cette compétition ?

. Bertrand Leclercq : Je me suis retiré du Horse-Ball en France cette année et il me tarde de ressentir toutes ces odeurs qui m’imprègnent depuis plus de 30 ans maintenant ! De revoir des personnes qui me sont chères également. Enfin, je veux vraiment me lancer avec mes joueurs et joueuses dans cette aventure le plus tôt possible, car après tout c’est ça qui nous fait vibrer : les joies, les peines, l’adrénaline… Le sport, quoi !

Horse Ball

  Olivier Leschiera a découvert le horse ball grâce à ses deux filles qui le pratiquent à Montéclin (Ile de France). Grand amateur de sport en général mais non-cavalier, il s'est épris de cette discipline et a à coeur de partager sa passion, soit en commentant régulièrement des matches (il est l'un des speakers sur l'évènement "Jardy - Horse Ball"), soit en écrivant, notamment sur la page Facebook de la HB little family qu'il a créée en ce sens.

Horse Ball

 

Réagissez à cet article
  1.   caractères de aA à zZ, 0 à 9 et signes - . _
  2.   entrez le code sur votre gauche *
  3. Les opinions émises n'engagent que leurs auteurs. L'équipe de www.horse-ball.org se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises. * Champs obligatoires