Actualités, articles, interviews

0  

Nous ne sommes pas resignes !

Auteur : O.Leschiera | Date : 21-02-2017

Les chroniques d'Olivier - Mardi 21 février 2017

BORDEAUX BLANQUEFORT (Pro Elite Féminine)... NOUS NE SOMMES PAS RESIGNES !

Dernières à l’issue du week-end à Saint-Lô, les cavalières de Bordeaux Blanquefort n’ont pas encore gagné un match cette saison en Pro Elite Féminine... J’ai voulu savoir comment la formation girondine vivait cette première partie de championnat forcément compliquée et décevante et ce qui avait surtout manqué aux promues pour décrocher enfin les deux points de la victoire : car vers le sud-ouest pour aller à la rencontre de leur coach, Nicolas Gueroult....

Nicolas Gueroult

. Olivier Leschiera : Bonjour Nicolas ! Comment va ton équipe après une première moitié de saison difficile sans aucune victoire ? Vous attendiez-vous à un tel début de saison en arrivant en PEF ou avez-vous des regrets sur certains matches ? Quelles sont les satisfactions pour ton groupe malgré le bilan comptable qui ne reflète pas forcément tout ?

. Nicolas Gueroult : Bonjour Olivier ! L’équipe (joueuses, chevaux, coach et supporters) se porte du mieux possible car effectivement les défaites s'enchainent et s'accumulent, les lendemains de WE nous donnent un peu la gueule de bois sportivement mais à chaque fois, la perspective du suivant nous redonne de l'envie. Nous savions que ça allait être très dur d’évoluer en PEF mais de là à être autant en difficulté comptablement, non... Des regrets ? Oui certainement… OGC au match aller comme au match retour, Montpellier au Mans et le bonus défensif contre Agon à Paris : beaucoup de points naïvement perdus. Et d’autres matches durant lesquels nous passons complètement au travers mentalement…. Une satisfaction ? Que les filles restent soudées malgré tout car malgré toutes ces désillusions, le groupe n’implose pas et les filles continuent d’être assidues aux entrainements et attentives au travail de leurs chevaux.

. Olivier Leschiera : Comment as-tu vécu le dernier match à Saint-Lô contre OGC Horse Ball où vous faites la course en tête mais perdez finalement à la mort subite, les cavalières d’OGC ayant égalisé sur une P2 sur le buzzer ? Qu’a-t-il concrètement manqué à ton équipe sur cette première partie de saison pour décrocher de meilleurs résultats ?

. Nicolas Gueroult : Nicolas GUEROULT : Depuis le début de saison, nous avons des hauts et des bas au cours des matches mais aussi d’un match à l’autre. Le match contre OGC à Saint-Lô, nous le tenions, nous aurions dû le tuer, mais non, à l’image de nos précédents matches, nos déchets techniques et notre manque de rigueur pour  garder de l’intensité pendant vingt minutes nous coûtent cher. La fin de match met en lumière notre manque de lucidité, de concentration et de confiance dès que la pression se fait sentir... Nous sommes donc très très déçus de cette défaite. En ce début de saison, certains diront que nous avons manqué de talent, d’autres de chance... Je pense un peu de tout cela mais nous avons surtout un gros manque de confiance car avoir du déchet de 5 à 6 cerceaux par match, c'est beaucoup trop pour espérer gagner.

. Olivier Leschiera : Comment vois-tu la suite de la saison ? Quels sont désormais tes objectifs ?

. Nicolas Gueroult : La priorité pour la suite du championnat sera pour nous, encore et toujours, de faire évoluer et progresser notre jeu, de perfectionner notre technique pour obtenir plus d’assurance, donner le maximum voire même plus que le maximum : nous ne sommes pas résignés loin de là, nos objectifs sont maintenant de prendre du plaisir et arrêter de nous dire : "on y était presque !".

. Olivier Leschiera : Sur quoi travaillez-vous en priorité aux entraînements et en dehors des terrains ?

. Nicolas Gueroult : Nous essayons d’améliorer notre collectif et nos placements mais j’ai maintenant surtout demandé aux joueuses de prendre des initiatives dans le jeu, de se servir de leur acquis et leur passé dans d’autres formations pour se mettre au service de leur équipe aujourd'hui : en résumé, je leur demande de se lâcher. J’ai aussi demandé aux joueuses "cadres" de l’équipe de prendre beaucoup plus de responsabilités, d’avoir plus d'influence sur le jeu et sur les esprits afin de tirer tout le groupe vers le haut.

. Olivier Leschiera : Olivier LESCHIERA : La question et surtout tes réponses feront probablement réagir… Peux-tu s’il te plaît nous décrire le jeu que tu cherches à mettre en œuvre, ses fondements, ce qu’il exige et comment tu cherches à le développer ?

. Nicolas Gueroult : Je souhaiterais voir un jeu alliant vitesse et circulation de balle : les déplacements, le timing et les prises d’intervalles sur les zones libres sont le moteur du jeu. La défense était notre point fort dans les catégories inférieures, aujourd'hui en Pro Elite, il faut défendre encore mieux mais aussi être très performant en attaque. Pour plus de détails, je vais te dire "joker !" : vous le verrez si on y arrive un jour ! Ceci étant dit, je dois préciser que nous avons simplifié pas mal de choses dans notre jeu depuis le début de saison afin d’obtenir plus d’efficacité et de nous créer plus de situations offensives mais nous restons cependant encore en faillite sur la constance et la finition… On essaie de s’interdire, peut-être à tort, le jeu très court ou les situations "d'écrans" car je recherche de la fluidité dans le jeu de mon équipe. Maintenant, il faut d’abord regagner énormément de confiance en nous-mêmes pour développer le jeu que nous voulons pratiquer. Nous avons montré que c'était possible par de belles actions lors de nos dernières sorties : à nous d’arriver à les reproduire plus souvent ! "A cœur vaillant, rien d'impossible" pour reprendre le dicton d’une amie…

Horse Ball

  Olivier Leschiera a découvert le horse ball grâce à ses deux filles qui le pratiquent à Montéclin (Ile de France). Grand amateur de sport en général mais non-cavalier, il s'est épris de cette discipline et a à coeur de partager sa passion, soit en commentant régulièrement des matches (il est l'un des speakers sur l'évènement "Jardy - Horse Ball"), soit en écrivant, notamment sur la page Facebook de la HB little family qu'il a créée en ce sens.

Horse Ball

 

Réagissez à cet article
  1.   caractères de aA à zZ, 0 à 9 et signes - . _
  2.   entrez le code sur votre gauche *
  3. Les opinions émises n'engagent que leurs auteurs. L'équipe de www.horse-ball.org se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises. * Champs obligatoires