Actualités, articles, interviews

0  

2017 : Nancy Lorraine (PEF) !

Auteur : O.Leschiera | Date : 24-10-2016

Les chroniques d'Olivier - Lundi 24 octobre 2016

PREPARATION DE LA SAISON 2017 : NANCY LORRAINE (Pro Elite Féminine)

Cap à l’est cette fois-ci pour rencontrer Anaïs Mangin, joueuse de Nancy qui fait, cette saison, son retour dans l’élite féminine. Anaïs et son équipe auront la chance de débuter le championnat devant leur public ce week-end à Rosières.

. Olivier Leschiera :  Tout d’abord, merci de prendre un peu de temps pour nous parler de ton équipe alors qu’elle est en pleine préparation de sa nouvelle saison en Pro Elite Féminine. A ce titre, comment se passe votre préparation ?

. Anaïs Mangin : Bonjour Olivier, merci à toi pour cet interview ainsi que pour ton investissement dans notre discipline. Notre préparation se passe pour le mieux, tant sur le plan individuel que collectif. Nous avons débuté début août de manière individuelle pour l’ensemble des joueuses et chevaux puis nous avons pu commencer les entrainements collectifs dès septembre. Bien que Sara Loup étudie à Caen, elle était présente tout le mois de septembre et rentre le plus souvent possible sur Nancy. C’est donc prêtes et impatientes que nous attendons le début du championnat... De plus chez nous, avec notre public !

Anaïs Mangin

. Olivier Leschiera : Peux-tu s’il-te-plait nous présenter l’équipe, ses cavalières, leurs montures, son coach ? Quelles sont les nouveautés pour votre équipe ? Les arrivées ? Les départs ? Comment les avez-vous gérées ? Qu’avez-vous retenu de la saison dernière comme forces et faiblesses ?

. Anaïs Mangin : Notre équipe se compose de 3 ‘’vieilles’’ et 3 “jeunes” ! Nous accueillions une nouvelle cavalière, Fiona Tempel sur Divin, qui renforce notre effectif pour cette saison de Pro Elite. Les 5 autres sont les mêmes que l’an passé, à savoir : Sara Loup Tosetto sur Fiery, Solène Dupéris sur Midsomer, Shirley Antoine sur Quenotte du Charme, Hélène Petitdemange sur Wealthy  et moi-même, Anaïs Mangin sur Totdrou. Yves Tosetto et Morgane Tosetto ont la lourde charge de gérer (coacher et entraîner) notre petit groupe sympathique mais avec son caractère… (rires).
Les arrivées et départs concernent plus les montures. En effet, après quelques blessures cet été, Solène et Fiona sont dans la nouveauté concernant leurs partenaires… Après des essais au mois de septembre, elles ont trouvé chaussures à leurs pieds et nous espérons que cette étape de Rosières va confirmer ces 2 nouveaux couples. Dans le cas inverse, nous avons la chance de faire partie d’un gros club qui a de la cavalerie de secours… Nous pourrons donc compter sur cela pour cette saison.
Nous retiendrons de la saison dernière la construction positive d’une nouvelle équipe qui a donné beaucoup, sur tous les plans, pour remonter au plus haut niveau. Repartir sur des matches en région avec de nouveaux chevaux et des nouvelles joueuses n’était pas si simple ; le départ précipité et non voulu de Morgane Tosetto, le retour de Hélène Petitdemange, le changement de monture pour Shirley Antoine, les études à l’étranger pour Sara Loup Tosetto et les soucis de santé de certains équidés : tous ces événements ont fait rebondir notre saison et nous avons pu finaliser notre objectif grâce à un super week-end au Mans pour les finales. Notre force et de ne jamais rien lâcher!

. Olivier Leschiera : Et si je te demande de te mouiller, qui verrais-tu sur le podium en fin de saison ? Et qui risque de jouer encore son maintien ?

. Anaïs Mangin : Je pense que le niveau de Pro Elite Féminine a beaucoup augmenté ces dernières années. Nous nous attendons à des matchs très difficiles face à toutes ces équipes.  Les tenantes du titre et gagnantes de la Champions League, Coutainville Agrial, seront sur le podium à coup sûr. L’équipe de Meurchin, depuis son arrivée en Pro Elite, a toujours était sur le podium malgré ses changements d'effectif : je la vois donc également grimper les marches… Concernant la dernière marche sur le podium, il me semble que toutes les équipes peuvent l’atteindre!!! Concernant le maintien… Cela rejoint notre objectif : nous maintenir et ne pas être reléguées !

. Olivier Leschiera : Que penses-tu des évolutions du règlement à l’orée de cette nouvelle saison ? Vois-tu des points positifs et as-tu des réserves ?

. Anaïs Mangin : Les évolutions d’un règlement sont toujours positives pour un sport. C’est un critère de transformations et de dynamisme pour une activité sportive. Les modifications de notre règlement sont donc incontournables pour faire valoir notre sport. Sur les points changeants de cette année :
- La P3 sur la ligne du milieu est une règle plus pragmatique que stratégique même si nous creusons le sujet aux entrainements !
- La P1 à tirer par le joueur qui a subi la faute est une règle positive pour le développement de la technique individuelle… Mais à voir sur le terrain si l’équipe adverse ne va pas choisir une “cible facile” (comme au basket ball)
- Le système d’attribution des points, avec le bonus défensif et les matchs nuls qui n’existent plus, est très atypique… Tout comme notre sport. A voir les conséquences sur le classement et résultats sportifs.
- Enfin concernant le port de bonnet et chevaux borgnes… Notre communauté a déjà bien alimenté le sujet je ne vais donc pas en rajouter…

. Olivier Leschiera : Quels vœux et quels souhaits pourrais-tu formuler pour le HB féminin ?

. Anaïs Mangin : Je souhaite au HB féminin de continuer sa progression, dans la qualité de jeu et dans sa médiatisation. Si nous parlons carrément de vœux et de souhaits, pourquoi pas des diffusions de matchs sur les chaines publiques, le suivi du championnat dans "Tout le sport" sur France 3, la participation aux Jeux Olympiques et le salaire des footballeurs… Ou des rugbymen, cela suffira !!! (rires).

. Olivier Leschiera : Merci Anaïs ! As-tu enfin un dernier message à partager avec nos lecteurs ?

. Anaïs Mangin: Nous vous attendons sur toutes les étapes du championnat de France de Pro Elite féminine avec votre bonne humeur et la passion de notre sport... Une bonne saison à toutes et à tous !

Horse Ball

  Olivier Leschiera a découvert le horse ball grâce à ses deux filles qui le pratiquent à Montéclin (Ile de France). Grand amateur de sport en général mais non-cavalier, il s'est épris de cette discipline et a à coeur de partager sa passion, soit en commentant régulièrement des matches (il est l'un des speakers sur l'évènement "Jardy - Horse Ball"), soit en écrivant, notamment sur la page Facebook de la HB little family qu'il a créée en ce sens.

Horse Ball

 

Réagissez à cet article
  1.   caractères de aA à zZ, 0 à 9 et signes - . _
  2.   entrez le code sur votre gauche *
  3. Les opinions émises n'engagent que leurs auteurs. L'équipe de www.horse-ball.org se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises. * Champs obligatoires