Actualités, articles, interviews

0  

2017 : OGC Horse Ball (PEF) !

Auteur : O.Leschiera | Date : 19-10-2016

Les chroniques d'Olivier - Mercredi 19 octobre 2016

PREPARATION DE LA SAISON 2017 : OGC HORSE BALL (Pro Elite Féminine)

Après avoir échangé avec Sernin Pitois sur son équipe de Pro Elite Féminine de Coutainville Agrial avant la Champions League, je suis allé rencontrer Laura Boutin et Julie Lepage d’OGC Horse Ball. O comme Ouest, G comme Gif et C comme Chambéry... Les deux cavalières nous parlent de la saison qui débutera dans quelques jours à Rosières, entre rires et ambitions d’une équipe de copines !

. Olivier Leschiera :  Tout d’abord, merci de prendre un peu de temps pour nous parler de votre formation, OGC Horse Ball. Comment se passe votre préparation ?

. Laura Boutin & Julie Lepage : Cette année est encore plus particulière que les autres saisons. En effet, nous avons opté pour une saison entre copines et à ce titre, nous sommes malheureusement toutes loin les unes des autres. Nous sommes un peu l'équipe de toute la France avec deux-trois joueuses Angevines, deux Giffoises et deux Chambériennes. Il est donc difficile d'avoir une préparation collective et nous sommes actuellement plus dans un système de préparation individuelle. Les joueuses Angevines se greffent aux entrainements des Ecuries du Parc (Amateur Elite), les Giffoises, elles, se greffent aux entrainements Giffois (Amateur Elite) et les Chambériennes, quant à elles, se greffent aux entrainements de Miribel (Amateur et Pro Féminine). Pour ce qui est du collectif, nous allons compter sur notre complicité hors du terrain et sur notre talent ! (rires…)

Laura Boutin & Julie Lepage

. Olivier Leschiera : Pouvez-vous s’il-vous-plait nous présenter l’équipe, ses cavalières et leurs montures ainsi que son coach ? Quelles sont les nouveautés pour votre équipe ainsi que vos forces et faiblesses ?

. Laura Boutin & Julie Lepage : Comme nous venons de le dire, c'est une année très particulière avec un effectif bien modifié qui subit, en plus en début de saison, le problème des blessures. Charlotte Sarran et Fanny Bourgeais se sont fait opérer des ligaments croisés cet été : elles ne seront donc pas opérationnelles pour le début de saison. Nous commencerons donc la saison à 5 voire 6 si nous trouvons des solutions. Il y aura donc nos deux sœurs Chambériennes internationales : Gaëlle Lebris avec Rolden Sale, Delphine Lebris sur Sivoila. Coté Giffois, nous perdons Clémence Lamotte qui a préféré préparer sa retraite sportive en effectuant quelques matches en Amateur Elite avec l'équipe de Gif sur Yvette : il nous reste donc Charlotte Sarran, qui est indisponible pour le début suite à son opération et Julie Lepage sur Roz Ar Lann de Mai. Côté Angevin, nous devrons nous passer de Fanny Bourgeais pour le début de saison et Aurélie Parchanowicz a quitté l'effectif : il nous reste donc moi-même, Laura Boutin, sur Royale Maresca et nous aurons la chance de récupérer Amandine Bertin sur Washong qui comblera l'absence de Fanny. Coté coach, nous partagerons cette expérience avec Baptiste Vignal. Concernant nos points forts, il est assez difficile de les connaître mais nous pensons à notre fan club et notre cri de guerre (seule chose que nous avons travaillé collectivement...) ! Plus sérieusement, nous pouvons parler de notre expérience individuelle à toutes (nous ne sommes plus de première jeunesse et côtoyons les terrains nationaux et internationaux pour certaines depuis un certain temps). Pour ce qui est de nos faiblesses, nous sommes d'accord pour dire que cela sera le manque d'entraînements collectifs.

. Olivier Leschiera : Et si je vous demande de vous mouiller, qui verriez-vous sur le podium en fin de saison ? Et qui risque de jouer encore son maintien ?

. Laura Boutin & Julie Lepage : Il est difficile de se prononcer car la saison est longue et les écarts se resserrent dans la PEF. Pour annoncer un podium nous pensons (dans l'ordre) que Coutainville Agrial semble bien parti pour réitérer sa performance de l'an dernier. Chambly possède une cavalerie hors norme et un très bon collectif. Montpellier reste une équipe avec un excellent collectif, Auxerre / VieuxChamps a prouvé l'an dernier qu'elles avaient largement leur place au sein de cette catégorie. Meurchin, malgré un effectif modifié garde ses trois joueuses internationales. Les deux promues ne sont pas là par hasard et ont toutes deux des effectifs qui connaissent bien la PEF. Enfin, bien sûr, nous ne doutons pas de notre talent et nous ferons tout pour faire partie des trois meilleures !

. Olivier Leschiera : : Que pensez-vous des évolutions du règlement à l’orée de cette nouvelle saison ? Voyez-vous des points positifs et avez-vous des réserves ?

. Laura Boutin & Julie Lepage : Notre sport est jeune et il est important de le faire évoluer. Le système d'arbitrage nous semble être le changement majeur et paraît très intéressant. Nous espérons qu'il permettra l'arrivée de nouveaux arbitres qui pouvaient être bloqués par le problème de l'équitation. Nous sommes inquiètes concernant l'obligation du joueur victime de la faute de tirer la P1 : en effet, nous avons quelques doutes sur le talent de nos coéquipières pour tirer les P1 (rires !). Plus sérieusement, nous sommes  curieuses de voir comment le nouveau système de points va faire évoluer le jeu. En espérant que note petite communauté aura bien pris le temps de le relire...

. Olivier Leschiera : Quels vœux, quels souhaits pourriez-vous formuler pour le HB féminin ?

. Laura Boutin & Julie Lepage : La création de la Pro Féminine prouve que le HB féminin s'homogénéise et tend vers plus de régularité, en comparaison aux années passées. En espérant que cela va continuer dans le même sens. Nous souhaitons à toutes les filles une excellente saison!

. Olivier Leschiera : Avez-vous enfin un dernier message à partager avec nos lecteurs ?

. Laura Boutin & Julie Lepage : Notre chanson d’encouragement (version politiquement correct) à scander dans les tribunes dès le week-end de Rosières : "OGC, elles sont là pour gagner ! OGC, elles vont tous vous bousculer !".

Horse Ball

  Olivier Leschiera a découvert le horse ball grâce à ses deux filles qui le pratiquent à Montéclin (Ile de France). Grand amateur de sport en général mais non-cavalier, il s'est épris de cette discipline et a à coeur de partager sa passion, soit en commentant régulièrement des matches (il est l'un des speakers sur l'évènement "Jardy - Horse Ball"), soit en écrivant, notamment sur la page Facebook de la HB little family qu'il a créée en ce sens.

Horse Ball

 

Réagissez à cet article
  1.   caractères de aA à zZ, 0 à 9 et signes - . _
  2.   entrez le code sur votre gauche *
  3. Les opinions émises n'engagent que leurs auteurs. L'équipe de www.horse-ball.org se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises. * Champs obligatoires