Actualités, articles, interviews

2  

World Cup : S.Tollot (Belgium)

Auteur : O.Leschiera | Date : 08-08-2016

Les chroniques d'Olivier - Lundi 08 août 2016

WORLD CUP (Ponte de Lima) : SYLVAIN TOLLOT (Belgique)

Pour cette dixième étape de mon voyage en ballon (… de HB) autour du Monde avant de rejoindre Ponte de Lima, cap vers le nord à la rencontre de Sylvain Tollot qui dirigera la sélection Pro Elite Belge à Ponte de Lima. Je remercie Sylvain d’avoir pris du temps pour répondre à mes questions car tous ceux qui ont connu cette situation savent que les journées semblent parfois courtes quand on vient de devenir parents : c’est le cas pour Sarah et Sylvain avec l’arrivée récente d’une petite Clara qui se porte bien !

. Olivier Leschiera : Bonjour Sylvain ! Peux-tu nous présenter la sélection Belge que tu coacheras à Ponte de Lima ?

. Sylvain Tollot : Bonjour Olivier ! L'équipe mixte Belge sera composée de Robin Cool, Mathias Praet, Anton Van Severen, Claudio Van Praet, Christopher Dedeurwaerder, Louis Philippe Van Troys, Piet Verheyen, Kenny Dierickx. Nous avons eu quelques soucis avec les chevaux, notamment avec celui de Mathias. Mathias sera donc associé à une autre monture que sa monture habituelle à Ponte de Lima. En ce qui concerne nos points forts, nous avons l'avantage d'avoir un groupe soudé avec des joueurs qui se connaissent bien puisque 5 d'entre eux évoluent ensemble en club au sein de l'équipe de Caramel et ces joueurs sont présents en équipe nationale depuis plusieurs années. Un des points importants que nous devons travailler est notre mental car nous avons du mal à gérer les temps forts et surtout les temps faibles.

. Olivier Leschiera : Comment préparez-vous la Coupe du Monde ? Quelles sont vos ambitions ? Y a-t-il un travail spécifique engagé pour les joueurs et leurs montures ?

. Sylvain Tollot : En ce qui concerne la préparation, nous avons fait un entraînement collectif par mois depuis le mois de janvier. Nous avons effectué plusieurs entraînements de présélection avec 10 joueurs. Puis, à partir du mois de mars, j'ai  choisi de travailler uniquement avec le groupe des 8 joueurs que j'ai sélectionnés pour la Coupe du Monde. Avec le championnat de Belgique (qui se déroule principalement l'été), nous n'avons pas pu participer au tournoi de Chambly cette année. Nous avons donc, à la place, réalisé un stage à Meurchin pour l'ensemble des équipes Belges (mixte, féminine et cadet). Notre ambition est de rentrer de Ponte de Lima avec une médaille. En ce qui concerne le travail personnel des chevaux, j'ai demandé à chaque joueur de travailler le dressage son cheval. C'est le b.a.-ba, mais c'est la base pour avoir des couples performants, dans quelque discipline équestre que ce soit d'ailleurs.

. Olivier Leschiera : Je dirais que les Championnats d’Europe 2015 ont été en demi-teinte pour les Belges. Partages-tu cette vision ? Si oui, comment l’expliques-tu et comment avez-vous travaillé pour corriger les difficultés rencontrés ?

. Sylvain Tollot : En effet, nous sommes repartis déçus de Bordeaux avec le sentiment d'être passés à côté de cette Coupe d'Europe. Nous avons été frustrés de ne pas avoir su montrer notre jeu. C'est principalement le mental qui a fait défaut. Il y a eu un ensemble d'erreurs dont nous avons discuté avec les joueurs. J'espère que ces erreurs nous serviront de leçon et que nous ne les reproduirons pas cette année. Au niveau du travail, nous avons retravaillé les fondamentaux : la sortie de balle pour que l'on puisse mettre en place notre jeu dans le calme, la touche pour récupérer les ballons et un jeu simple pour ne pas rendre trop vite le ballon à l'adversaire.

. Olivier Leschiera : Peux-tu s’il te plait nous dire quelques mots sur les deux autres équipes Belges : les Ladies et les U16 ?

. Sylvain Tollot : Cette année l'équipe cadets est gérée par Raoul Verhoeven. La difficulté principale pour cette équipe est qu'il n'y a pas de championnat cadets en Belgique. Les jeunes sélectionnés évoluent principalement à cheval tout au long de l'année. Ils vont donc pour la plupart d'entre eux louer des poneys sur place pour la Coupe du Monde. Le fait de ne pas connaître sa monture est bien sûr handicapant. En ce qui concerne les filles, elles sont coachées par Michael Bradefer qui a une grande expérience  des équipes féminines. Elles vont devoir apprendre à gérer la pression. C'est une équipe assez jeune, avec peu d'expérience du niveau international. Mais elles peuvent créer la surprise !

. Olivier Leschiera : Allez, petit jeu des pronostics, dans les 3 catégories (U16, Ladies et Pro Elite), qui vois-tu sur le podium ?

. Sylvain Tollot : Pour les pronostics, je nesuis pas très fort... J'avais parié sur une finale France vs Belgique à l'Euro de football ! J’espère simplement que les équipes Belges ramèneront des médailles.

. Olivier Leschiera : Quand tu fermes les yeux et que tu te projettes à mi-août, comment la vois-tu, cette Coupe du Monde ?

. Sylvain Tollot : Je pense que ce sera une grande fête pour le Horse-Ball. Ce sera très intéressant de voir évoluer les équipes non Européennes et de pouvoir échanger avec tous ces joueurs internationaux.

. Olivier Leschiera : As-tu s’il te plait un dernier message en attendant de rejoindre Ponte de Lima ?

. Sylvain Tollot : J'ai hâte de rentrer dans la compétition. J'ai grand plaisir à y prendre part. J'espère que la Belgique montrera une belle image de son Horse-Ball lors de cette Coupe du Monde. Et que le meilleur gagne! A bientôt à Ponte de Lima !

Horse Ball

  Olivier Leschiera a découvert le horse ball grâce à ses deux filles qui le pratiquent à Montéclin (Ile de France). Grand amateur de sport en général mais non-cavalier, il s'est épris de cette discipline et a à coeur de partager sa passion, soit en commentant régulièrement des matches (il est l'un des speakers sur l'évènement "Jardy - Horse Ball"), soit en écrivant, notamment sur la page Facebook de la HB little family qu'il a créée en ce sens.

Horse Ball

 

Vos commentaires

Publié par supporter le 13-08-2016 06:27

Puisque personne ne te repond...et parce que je me suis pose un temps la meme question : je me fie aux ecrits de la FIHB et a sa mission d'harmonisation a l'international : horseball. On ne retrouve le tiret que dans les noms de sitewebs, comme horse-ball.org. En esperant que j'ai vu juste...

Publié par SNEJ le 08-08-2016 09:41

J'aimerais savoir dans combien de pays on pratique le horse-ball. Et depuis quand ce sport existe en Allemagne et en Belgique et comment et par qui il a ete introduit dans ces pays.
Simple question aussi: je remarque qu'on ecrit horse-ball soit avec, soit sans trait d'union. Comme c'est quand meme le nom de l'activite, ne serait-il pas utile de l'ecrire toujours de la meme maniere?

Réagissez à cet article
  1.   caractères de aA à zZ, 0 à 9 et signes - . _
  2.   entrez le code sur votre gauche *
  3. Les opinions émises n'engagent que leurs auteurs. L'équipe de www.horse-ball.org se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises. * Champs obligatoires