Actualités, articles, interviews

3  

L'equipe de France U16 a St Georges !

Auteur : www.horse-ball.org | Date : 19-07-2016

Tournoi de préparation pour l’équipe de France Under 16 à Saint Georges d’Orques (du 21 au 24 juillet)

Avant de se pencher sur l’équipe de France Under 16 qui débutera sa préparation à l’occasion du désormais traditionnel Tournoi International de Saint Georges d’Orques, nous avons voulu effectuer un rapide retour sur le Tournoi de préparation des équipes de France Pro Elite et Ladies, qui jouaient en terres franciliennes, à Chambly, les 8, 9 et 10 juillet dernier.

Pour Raphael Dubois, sélectionneur national, pas de doute à avoir : "Les objectifs du week-end sont atteints. Les deux équipes (Pro Elite & Ladies) ont bénéficié de rencontres face à des adversaires de qualité, qui ont permis de nous mettre dans les meilleures dispositions pour la Coupe du Monde". Première bonne nouvelle pour les supporters tricolores, "Les cadres ont parfaitement tenu leur rôle, permettant une intégration optimale des joueurs moins habitués à porter la tunique tricolore".

Le bilan de l’équipe de France Pro Elite B est en revanche plus mitigé. Appelés pour jouir "de l’atmosphère de compétition, sans réel enjeux", les 4 joueurs réservistes ont livré une prestation plus décevante. Le tacticien tricolore poursuit, "ces joueurs sont évidemment des horseballeurs talentueux. Le but de ce genre de tournoi est de les approcher au maximum de la filière Equipe de France, avec toute la pression que cela peut représenter". Et à ce jeu là, l’équipe B n’a pas montré la sérénité recherchée. "Le constat est là, ces jeunes joueurs, privés du cadre de leur club, des automatismes qu’ils peuvent y trouver, ne sont pas encore en mesure de tenir la dragée haute face à des équipes de très haut niveau, comme a pu l’être la formation franco-espagnole de Chambly".

Signe d’une bonne sélection ou d’un manque de successeurs pour l’avenir, le défaut de renouvellement trop souvent reproché aux Equipes de France trouve ici sa vraie explication : "Dans le horse ball français actuel, il existe encore une différence entre les joueurs de l’équipe A et des jeunes, aussi prometteurs qu’ils puissent être. On en arrive simplement au constat que sans les joueurs cadres, la jeunesse peine à maintenir la même efficacité". Electrochoc nécessaire ou inquiétude grandissante pour une sélection que l’on sait d’ores et déjà amputée de trois de ses piliers les plus capés. En effet, le terrain de Ponte de Lima sera l’occasion de voir évoluer pour la dernière fois Benoit Lévêque, Mikel Le Gall et Florian Moschlowitz, tous trois ayant annoncé leur retraite sportive une fois l’échéance internationale passée. Un contexte qui ne devra pas échapper à des joueurs à mi-chemin entre la jeunesse et l’expérience, comme en contient l’équipe de France.

Transmission du flambeau ou fin d’un règne, seul l’avenir nous apportera la réponse...

Dernières interrogations qui planaient sur ces équipes, les chevaux de Romain Depons et Cécile Guerpillon, absents lors du Tournoi de Chambly... Les dernières informations sont très rassurantes puisques les 2 chevaux devraient être présents pour la Coupe du Monde. Quant à Benjamin Depons, il semble avoir convaincu le staff tricolore lors des tests de Chambly puisqu’il se présentera à Ponte de Lima associé à sa jument Dou Ven suite à l’indisponibilité de sa partenaire habituelle, Petite Maresca.

Voilà ce qu’il faut retenir de la préparation des équipes Pro Elite et Ladies. Il est maintenant temps de regarder vers la relève. Absents du Tounoi Chamblysien, les joueurs Under 16 se dirigeront vers Saint Georges d’Orques pour retrouver les terrains quittés depuis Lamotte Beuvron en mai dernier. Pour l’équipe de France Under 16, première bonne nouvelle : "Tout le monde est opérationnel, et à ce jour, il n’y a aucune absence à prévoir" poursuit Raphaël Dubois. C’est donc un groupe au complet qui va se présenter pour préparer au mieux cette première Coupe du Monde. Au menu de la préparation de cette jeune équipe, 3 jours de stage qui amèneront sur 3 jours de compétitions. Magalie Denis, organisatrice de l’événement, nous confie qu’il va falloir s’attendre à de fortes chaleurs : "Nous attendons des températures extrêmes qui devraient atteindre les 40 degrés. Pour palier à cela, nous avons aménagé les horaires de jeux pour éviter les heures les plus chaudes" : des matchs tôt dans la matinée, avec une longue pause l’après midi, pour finalement retrouver le terrain à partir de 17h.

Plus qu’un tournoi de préparation, c’est une semaine de cohésion et d’entrainement qui attend les 8 joueurs qui composent l’équipe de France Under 16 : "Le rendez-vous est donné dès dimanche 17 juillet, pour trois jours d’entrainement. Au delà du jeu, c’est la création d’un groupe qui est visée. Leur donner envie d’être ensemble pendant 3 jours pour arriver avec un groupe solide dès jeudi à Saint George d’Orques" confie Raphaël Dubois.

Raphaël Dubois

Mais qui pour affronter cette belle équipe de France Under 16 ?... Interrogée par téléphone, Magalie Denis prend le relais : "La force du Tournoi de Saint George d’Orques est relativement simple, nous organisons le seul week-end de horse ball au monde qui présente des rencontres internationales dans toutes les catégories. De la catégorie poussin à la catégorie moins de 21, chaque équipe est sûre de se mesurer à ses homologues européens".

De quoi donner envie aux indécis sur l’intérêt de ce tournoi ! Pour nos bleuets, il s’agira donc d’aller se confronter à plusieurs sélections au niveau de jeu prometteur : "Cette année nous regrettons l’absence de la formation italienne qui a décliné l’invitation du fait de la proximité avec la Coupe du Monde. Mais les catalans seront présents et plus remontés que jamais ! Pour le reste, l’équipe de France rencontrera différentes sélections françaises (Paca, Languedoc Roussillon…)".

Au programme de cette étape, du horse ball on l’aura compris, mais pas seulement : "Saint Georges est un tournoi pour les catégories jeunes et en ce sens, on veut proposer le plus d’animations possibles pour que ce week-end soit festif et complet !" : ventriglisse et Beach Volley entre autres, devraient assurer aux jeunes présents un week end sportif et amusant.

L'équipe de France Under 16 - 2016

Du jeu, des adversaires de qualités, un stage de préparation dans des conditions idéales, le tout sous le soleil du sud, voilà donc le programme alléchant qui attend l’équipe de France Under 16. Un passage en revue complet des effectifs et la création d’un groupe qui devrait assurer aux différentes équipes de France une arrivée l’esprit serein à Ponte de Lima le 14 août prochain pour faire le plein de victoires.

Horse Ball
L'EQUIPE DE FRANCE UNDER 16
Horse Ball

LEO PAUL THEVENON sur QUICK DE BEL - Origine Constatée (SAINT LÔ / CADETS ELITE)
MAX VINCENT sur JACKSON ARMOR - Demi-sang Arabe (SAINT LÔ / CADETS ELITE)
LANCELOT SAUR sur ARAWAY SPORT - Pur Sang (SAINT LÔ / CADETS ELITE)
GAUTHIER TATINCLOUX sur OBELIX DE LA SIENNE - Connemara (MEURCHIN / CADETS ELITE)
ANTOINE PARMENTIER sur MODESTE - Origine Non Constatée (MEURCHIN / CADETS ELITE)
TRISTAN SAUNIER sur BAROCK - Origine Non Constatée (ARAMON / CADETS ELITE)
BENJAMIN BOISSON sur ROXANA DU COURTISOT - Arabe (ARAMON / CADETS ELITE)
JULIE LAGUERRE sur SAPHIR BONNEILLE - Demi-sang Arabe (ARAMON / CADETS ELITE)

Raphaël Dubois (sélectionneur & entraineur)

Vos commentaires

Publié par Dommage le 22-07-2016 17:19

N'est ce pas un aveu d'incompetence de RD, de ne pas avoir su integrer progressivement ces nouveaux progressivement les annees passees? on risque d'avoir le revers de la medaille dans les annees a venir... l'equipe va devoir se reconstruire au prix de quelques defaites... Mikel, tu veux pas prendre la place de RD ?!

Publié par Dependance le 21-07-2016 13:45

Dire que les cadres ont tenu leur rang en gagnant d'un but contre une equipe Franco espagnol sans plusieurs de leur chevaux c'est du lard ou du cochon? En plus en face principalement Gil et Jerome sont les seuls joueurs de niveau international.
Ca demontre plutot une forte dependance a romain qui a surtout beaucoup manque sur le match, heureusement qu'il sera la au Portugal pour permettre aux futurs retraites d'avoir une derniere medaille, et de gerer des matchs autrement plus complique que devrons certainement l'etre l'Espagne et le Portugal chez eux!
Mais dire que les cadres font mieux que la B, Ellington, Hugo n'ont rien a envie sur le week-end aux cadres, enfin si: le droit d'avoir des joueurs de touches a leur cote qui ramenent des ballons comme jean baptiste, Gil, Jerome ou d'autres...
La releve s'en sortira aussi bien que mickael, Benoit et Florian a qui elle n'a rien envier sur leur prestation de cette annee en evoluant a cote des cadres Bordelais j'en suis sur et il faudrait plutot leur dire ca, que de les stigmatiser sur un tournoi ou ils avaient une equipe desequilibre!

Publié par Merde le 19-07-2016 18:38

Seulement 4 equipes etrangeres merci les catalans! Au revoir saint George Ca sens la fin malheureusement

Réagissez à cet article
  1.   caractères de aA à zZ, 0 à 9 et signes - . _
  2.   entrez le code sur votre gauche *
  3. Les opinions émises n'engagent que leurs auteurs. L'équipe de www.horse-ball.org se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises. * Champs obligatoires