Actualités, articles, interviews

0  

A la rencontre de Chambéry / Salon (A1F)

Auteur : O.Leschiera | Date : 08-06-2016

Les chroniques d'Olivier - Mercredi 8 juin 2016

A LA RENCONTRE DE L'EQUIPE DE CHAMBERY / SALON (AMATEUR 1 FEMININE)

Après être allé la semaine dernière à la rencontre des équipes d’Amateur Elite Féminine qui nous ont parlé de leurs ambitions et espoirs de rejoindre la saison prochaine la Pro Elite Féminine et la Pro Féminine, j’ai eu la chance d’échanger avec les Championnes de France Amateur 1. Six cavalières de Chambéry / Salon, si heureuses de leur titre ! Pour l’occasion, c’est Margaux Hayet qui s’est fait porte-parole de son équipe !

. Olivier Leschiera : Bonjour Margaux ! Présente-nous l’équipe qui vient d’être sacrée Championne de France et a ainsi gagné son ticket pour le championnat fermé Pro Féminine la saison prochaine.

. Margaux Hayet: Bonjour, notre équipe est composée de six cavalières. Roxanne Dubois a 17 ans, c'est sa première année à cheval et joue sur Domancy, un pur-sang Anglais de 13 ans. Maelig Grellier, 18 ans, monte, elle-aussi, un pur-sang Anglais de 13 ans prénommé Piombu. Jade Bancilhon, 21 ans, joue sur Galan, un Anglo-Arabe de 8 ans et a à son actif 10 saisons de Horse-Ball. Emma Boudinaud, 18 ans termine sa deuxième année à cheval, sa complice de match est Obole qu'elle loue à la famille Bodin. Morgane Lambert, 25 ans, jouait auparavant dans l'équipe de Nancy en PEF, depuis cette année, elle est associée à sa jument Bleue, pur-sang anglais de 8 ans. Et enfin, moi, Margaux Hayet, 23 ans, j’ai refait mon apparition sur les terrains de Horse-Ball cette année après 3 ans d'arrêt. Je monte Feu d'Artois, un pur-sang de 8 ans que je loue pour le moment. Notre équipe est toute jeune puisque c'est notre première saison toutes ensemble. Par contre, au sein de notre groupe, nous avons un noyau de joueuses qui se connaissent déjà depuis très longtemps et qui ont déjà joué ensemble en cadets ou juniors.

. Olivier Leschiera : Raconte-nous votre week-end au Mans et plus particulièrement ce titre remporté devant les filles de Chambly 3 ? Qu'est-ce qui a été le plus fort pour vous six, le titre ou la qualification pour le circuit fermé  de Pro Féminine ?

. Margaux Hayet : Pour l'ensemble de l'équipe, ce week-end a été tout simplement magique tant pour notre première place dans la catégorie mais aussi pour la montée en Pro Féminine. Les deux premiers matches se sont relativement bien déroulés sans réels problèmes avec des scores larges. Par contre, la finale ne s'est pas déroulée comme nous l'espérions car les Camblysiennes nous ont mis la pression et proposé du beau jeu. Nous n'avons pas réussi à construire nos attaques face à une mouche très présente et au reste de l’équipe adverse bien en place. Beaucoup de pénalités sont sifflées des deux côtés et nous parvenons à faire un petit décalage d'un but à quelques secondes de la fin grâce à une P1. Victoire et le titre sur le score de 5 à 4. Nous remercions beaucoup Maelig qui a tiré sur l'ensemble des P1 sans aucune pression (pour elle) et qui a largement réussi ce challenge pour son dernier match avec nous.

. Olivier Leschiera : Que ressentez-vous à l'idée de jouer en Pro Féminine l'année prochaine ?

. Margaux Hayet: Nous sommes toutes très heureuses à l'idée d'être dans cette nouvelle catégorie et de profiter au maximum d'un championnat fermé. L'objectif a été rempli puisque nous sommes là où nous voulions être !

. Olivier Leschiera : Avez-vous encore quelque chose à nous confier ?

. Margaux Hayet: Bien-sûr ! Tout d'abord, un mot pour Raphaël Dubois, notre coach, puisque nous pouvons dire que c'est LE coach de l'année ! Il a remporté l'or dans chacune des catégories où il a présenté une équipe. Nous le remercions pour ses conseils avisés et son soutien en toutes circonstances. Ensuite, nous remercions toutes les personnes qui nous suivent, Sandrine, les parents, les supporters et n’oublions surtout pas nos plus fidèles compagnons et coéquipiers : nos super chevaux ! Nous remportons également ce week-end le prix de l'équipe la plus élégante : les doudounes ont fait leur effet et cela, c’est grâce à nos parents. Nous sommes au début de notre construction et nous espérons toutes pouvoir monter les échelons, année après année !

Horse Ball

  Olivier Leschiera a découvert le horse ball grâce à ses deux filles qui le pratiquent à Montéclin (Ile de France). Grand amateur de sport en général mais non-cavalier, il s'est épris de cette discipline et a à coeur de partager sa passion, soit en commentant régulièrement des matches (il est l'un des speakers sur l'évènement "Jardy - Horse Ball"), soit en écrivant, notamment sur la page Facebook de la HB little family qu'il a créée en ce sens.

Horse Ball

 

Réagissez à cet article
  1.   caractères de aA à zZ, 0 à 9 et signes - . _
  2.   entrez le code sur votre gauche *
  3. Les opinions émises n'engagent que leurs auteurs. L'équipe de www.horse-ball.org se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises. * Champs obligatoires