Actualités, articles, interviews

0  

Portrait de Romain Delberghe

Auteur : O.Leschiera | Date : 10-05-2016

Les chroniques d'Olivier - Mardi 10 mai 2016

PORTRAIT DE ROMAIN DELBERGHE

A quelques jours du début du Grand Tournoi, je suis allé à la rencontre de Romain Delberghe qui sera l’un des six joueurs de l’équipe de France A U21 engagée dans le tournoi international amical. Un portrait enrichi par le témoignage de Benoît Laversin, son coach en Amateur Elite...

Dix ans qu’il a découvert le Horse-Ball... Au centre équestre des Vangrootenbruelle, plus connu sous le nom de centre équestre du Château d’Hem après avoir commencé l’équitation en étant d’abord plus intéressé par le CSO. Depuis, Romain Delberghe n’a plus jamais arrêté.

Cette saison, Romain monte Gentle Dame, une jument pur-sang de huit ans avec laquelle il forme un binôme depuis maintenant quatre ans : à l’époque, sa future monture sortait des courses. Depuis, le duo a été sacré champion juniors élite et champion d’amateur 2 en 2014 puis sélectionné l’année passée en équipe de France U21.

Romain Delberghe (Copyright : Joanna Seelig / Facebook)

Cette saison, Romain et son équipe de Meurchin/HEM jouent dans le Championnat d’amateur Elite, un "championnat très serré au niveau très homogène" comme le souligne le joueur (les trois équipes en tête au classement se tiennent en deux points) : son équipe vient juste de prendre les commandes de la catégorie à l’issue du week-end à Meurchin.

Entre l’Amateur Elite et une nouvelle sélection en U21 pour Lamotte, la saison semble déjà belle pour Romain. Une réussite que le cavalier doit d’abord au travail qu’il fournit et à sa capacité à écouter les conseils qu’on lui donne : "nous avons travaillé assidument ma jument et moi sur le plan horse-ballistique comme sur le dressage, la base du horseball. De plus, j’ai toujours été à l’écoute du moindre conseil de mon coach ou des membres de mon équipe, mon entourage et de ma famille afin de pouvoir progresser". Un constat que confirme son coach, Benoît Laversin, par ailleurs capitaine de l’équipe de Pro Elite de Lille Hem : "c'est agréable de communiquer avec Romain parce qu'il est à l'écoute. Dans le jeu, il est aussi à l'écoute de ses coéquipiers et prend son rôle de capitaine au sérieux sans pour autant prendre la grosse tête. Il a une bonne vision du jeu, ce qui lui permet de distribuer mais est aussi un très bon finisseur, avec un shoot de qualité. Romain est un perfectionniste qui aime se donner les moyens de ses ambitions".

Romain Delberghe (Copyright : Mathilde Ferton / Facebook)

Se donner les moyens de ses ambitions, c’est aussi travailler pour progresser là où il n’est pas le meilleur, comme le confie Benoît : "Romain est encore un jeune joueur avec déjà un palmarès honorable pour son âge. Sa petite faiblesse, bien qu'il ait déjà fait de gros efforts, c'est son mental. Il a besoin d'être en confiance parce qu'il est capable de douter de lui. Mais pour le moment cette année, les progrès sont là : il fait preuve d'une véritable stabilité et j’espère que cela va durer".

"Perfectionniste qui aime se donner les moyens de ses ambitions", Romain l’est sur les terrains comme dans ses études : "Je suis en étude de médecine vétérinaire en Belgique. Je rentre les week-ends afin de m’entraîner et monter ma jument. Les autres jours de la semaine, c’est mon coach Benoit qui s’en occupe avec l’aide de ma cousine. J’ai toujours été habitué à allier cheval et école, donc ce n’est pas un problème pour moi".

Romain Delberghe (Copyright : Mathilde Ferton / Facebook)

Le coach rajoute alors : "Romain est aussi quelqu'un d’intègre qui reste droit dans ses bottes, fier de ce qu'il est et de ce qu'il représente, tout en restant très abordable". Fierté, le mot est lancé ! Il se retrouve dans les propos de Romain quand il évoque le tournoi amical international du week-end à Lamotte : "Ce championnat représente un aboutissement de tout le travail effectué en amont avec ma jument. Représenter la France est une grande fierté : nous serons des exemples pour tous les jeunes qui nous regarderons, nous ferons tout pour être au niveau".

Gagner à Lamotte avec l’équipe de France A permettrait à ce cavalier qu’on devine à travers les échanges comme sérieux, motivé et engagé de continuer à écrire sa jeune histoire avec sa jument et ceux qui le supportent. Benoît, son coach, nous confie alors le seul sujet sur lequel on peut rire un peu de Romain : "lui demander de trotter à gauche de sa jument pour les visites véto". Avant de rajouter : "Pour sa défense il n'est pas le seul, à bon entendeur…" et de conclure par un message plus sérieux et bienveillant : "A Lamotte, j’espère que Romain se fera plaisir au sein du groupe et qu'il donnera le meilleur de lui-même sans se mettre la pression".

Romain Delberghe (Copyright : Mathilde Ferton / Facebook)

Horse Ball

  Olivier Leschiera a découvert le horse ball grâce à ses deux filles qui le pratiquent à Montéclin (Ile de France). Grand amateur de sport en général mais non-cavalier, il s'est épris de cette discipline et a à coeur de partager sa passion, soit en commentant régulièrement des matches (il est l'un des speakers sur l'évènement "Jardy - Horse Ball"), soit en écrivant, notamment sur la page Facebook de la HB little family qu'il a créée en ce sens.

Horse Ball

 

Réagissez à cet article
  1.   caractères de aA à zZ, 0 à 9 et signes - . _
  2.   entrez le code sur votre gauche *
  3. Les opinions émises n'engagent que leurs auteurs. L'équipe de www.horse-ball.org se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises. * Champs obligatoires