Actualités, articles, interviews

0  

Le Mans : la grande interview (Part.1)

Auteur : O.Leschiera | Date : 21-01-2016

Les chroniques d'Olivier - Jeudi 21 janvier 2016
1ère partie

LE MANS 2016 : LA GRANDE INTERVIEW - 1ère partie

. Olivier : Matthieu Merlin (Aramon), Benjamin Depons (Bordeaux), Benoît Laversin (Lille HEM) et Jonathan Rouvière (Bellegarde), tout d’abord un grand merci d’être les premiers cavaliers à participer à la grande interview après le week-end de Pro Elite au Mans. Dans mes chroniques, j’essaierai d’interroger joueurs et coaches après chaque journée de championnat pour un débriefing à froid. Alors, pour commencer, regardons le haut du classement où Bordeaux et Chambly continuent à caracoler en tête et restent invaincus après 8 matches : qu'est-ce qui, selon vous, fait la force de ces deux formations et pourrait faire la différence quand elles se rencontreront lors de la prochaine journée à Saint-Lô ?

. Matthieu Merlin (Aramon) : Bordeaux et Chambly font pour l'instant une saison parfaite. Selon moi, ce qui fait la force de ces deux équipes, c'est avant tout l'expérience du haut niveau et la discipline dont ils font preuve sur chacun de leurs matches. Même si on a pu les voir en difficulté lors de certaines rencontres, ils parviennent toujours à se retrouver sur un fond de jeu qu'ils maîtrisent sur le bout des doigts, sans céder à la pression.

. Jonathan Rouvière (Bellegarde) : Ce sont de plus des équipes très régulières dans leurs résultats qui sont constituées de couples solides qui jouent ensemble depuis plusieurs années. Un bon collectif s'y est mis en place et quelques individualités se sont détachées pour donner encore plus de force à ces deux groupes.

Benjamin Depons pour l'équipe de Bordeaux

. Benoît Laversin (Lille HEM) : Bordeaux et Chambly sont effectivement deux équipes avec de l'expérience, un coaching efficace et un gros travail de cavalerie.

. Benjamin Depons (Bordeaux) : Je vous rejoins ! En conservant la même base de joueurs et de chevaux, ces deux équipes sont de plus en plus calées dans leurs positionnements et leurs réactivités défensives. Je pense que Bordeaux et Chambly sont sur une bonne dynamique et font preuve d’efficacité et de réalisme sur les phases offensives. Depuis plusieurs années, les rencontres entre les équipes du haut de tableau se jouent sur peu de choses et souvent sur les déchets dans le jeu : un ballon (ou deux) perdu en plus que l’adversaire peut être décisif. Je pense qu’il en sera ainsi pour la confrontation entre Chambly et Bordeaux à Saint-Lô : cela peut paraitre un peu simpliste mais l’équipe qui remportera le match sera celle qui aura perdu le moins de balles...

. Matthieu Merlin (Aramon) : Ou celle qui aura été la plus précise au shoot ! Ou la plus efficace en touche car les deux formations sont fortes dans ce secteur de jeu, ce qui leur permet de garder la possession sur leurs remises en jeu et leur garantit déjà autant de ballons que de buts encaissés. Ce sont ces ballons-là qui sont importants à haut niveau.

. Benjamin Depons (Bordeaux) : Sans oublier que les deux équipes ont une touche offensive très efficace ! Le match entre Chambly et Bordeaux pourra donc également se jouer sur un ballon gagné en touche.

. Benoît Laversin (Lille HEM) : La rencontre lors de la prochaine journée sera très disputée et, pour ma part, je parierais bien sur une victoire de Chambly où une petite pointe de jeunesse et de folie pourrait bien être la clé de la victoire.

Matthieu Merlin pour l'équipe d'Aramon

. Olivier : Vous avez parlé de touche, c’est forcément un domaine de jeu auquel on pense en constatant que le triple Champion de France, Arles HCC, y est moins rayonnant cette saison et pointe désormais à six points des deux leaders. Peut-on dire que l’équipe de Luc Laguerre a déjà perdu son titre ?

. Jonathan Rouvière (Bellegarde) : Non, pas du tout ! Pour moi, personne n'est encore exclu du titre pour les 5 premiers du tableau : dans notre sport, tout peut basculer tellement vite ! Nous ne sommes que 6 par équipe et personne n'est à l'abri de blessure ou de pépin en tout genre... Cependant, il est vrai que pour Bordeaux et Chambly, les choses sont bien engagées et que les autres vont devoir s'accrocher et espérer des faux pas des leaders.

. Benjamin Depons (Bordeaux) : Sur le secteur de la touche, joueurs et chevaux de Chambly et Bordeaux sont bien réglés et c’est ce qui a fait la différence contre les autres équipes lors de la première partie de championnat. Je pense notamment que c’est ce qui marque la différence avec l’équipe d’Arles HCC jusqu’à présent : les changements de monture de Benoit Lévêque et Mathieu Laguerre ont eu un impact sur certains secteurs de leur jeu car leurs chevaux ont moins d’expérience sur les phases offensives et défensives. Mais la conséquence majeure se trouve bel et bien au niveau de la touche : Benoit et Mathieu étant les pièces maîtresses sur cette phase de jeu, leur manque de cohésion actuel leur porte préjudice.

Nicolas Thiessard et Benoît Lévêque pour l'équipe d'Arles HCC

. Benoît Laversin (Lille HEM) : Je pense que la première place s'est envolée pour Arles HCC mais il reste une place sur le podium qui sera à mon avis très disputée. Les Arlésiens commencent à trouver une certaine stabilité sur la cavalerie et je pense que leur expérience devrait leur permettre de rester sur le podium.

. Matthieu Merlin (Aramon) : Vous savez, concernant les Arlésiens, il ne faut jamais dire jamais ! Même s’ils sont dans une passe difficile avec une année transition pour certains au niveau de la cavalerie, ils sont toujours mathématiquement en course pour le titre. Mais je reconnais que leurs faux pas de première partie de saison les mettent déjà assez largement en retrait pour la victoire finale.

L'équipe de Bellegarde

Horse Ball

Classement provisoire du Championnat de France Pro Elite suite à l'étape du Mans
1. Bordeaux : 24pts / +41
2. Chambly : 24pts / +40
3. Arles HCC : 18pts / +7
4. Coutainville Izzea : 17pts / +8
5. Angers : 15pts / -15
6. Paris Mash : 14pts / -4
7. Lille HEM : 14pts / -8
8. Bellegarde : 14pts / -12
9. Aramon : 12pts / -23
10. Nancy Lorraine : 8pts / -34

Horse Ball

  Olivier Leschiera a découvert le horse ball grâce à ses deux filles qui le pratiquent à Montéclin (Ile de France). Grand amateur de sport en général mais non-cavalier, il s'est épris de cette discipline et a à coeur de partager sa passion, soit en commentant régulièrement des matches (il est l'un des speakers sur l'évènement "Jardy - Horse Ball"), soit en écrivant, notamment sur la page Facebook de la HB little family qu'il a créée en ce sens.

Horse Ball

 

Réagissez à cet article
  1.   caractères de aA à zZ, 0 à 9 et signes - . _
  2.   entrez le code sur votre gauche *
  3. Les opinions émises n'engagent que leurs auteurs. L'équipe de www.horse-ball.org se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises. * Champs obligatoires