Actualités, articles, interviews

0  

Conseils de champions : N.Thiessard !

Auteur : www.horse-ball.org | Date : 13-04-2015

Conseils de champions : Nicolas Thiessard !

LE LANCER DE TOUCHE

. Nom : Thiessard

. Prénom : Nicolas

. Age : 36 ans

. Profession : Gérant d’entreprise

. Catégorie : Pro Elite

. Equipe : Arles HCC

. Nombre de sélections en Equipe de France : 18

Horse Ball

. Quels sont pour vous les critères d’un lancer de touche réussi ?
Un lancer réussi c’est évidement une récupération de balle dans les meilleures conditions par le joueur de touche mais également la faculté du lanceur a distribuer une passe qui permette de déclencher l’attaque rapidement. Cela se traduit par un lancer sur le joueur le plus démarqué des deux rangs, qui pourra ensuite délivrer rapidement une balle sur son relai. Un bon lancer c’est ce qui conditionne généralement le déclenchement d’une bonne offensive : si le lancer n’est pas bon, le joueur de touche se retrouve en difficulté et tout est ensuite plus compliqué pour l’enchainement des passes.

. Comment se réalise techniquement un lancer de touche ?
Dans un premier temps, pour réussir un bon lancer il faut un cheval stable, immobile et droit. Ensuite, le lanceur peut choisir la manière dont il veut positionner le ballon dans sa main en fonction de son intention. Il existe deux techniques différentes : de manière horizontale pour un lancer plus fort et plus long, ou de manière verticale pour un lancer avec plus de précision.

Une fois ces composantes acquises, un bon lancer est conditionné par plusieurs facteurs :
- Avoir la tête froide
- Analyser rapidement le positionnement des joueurs de touche par rapport à leur vis-à-vis
- Prendre une décision rapidement (en moins de 3 secondes)
- Ne pas se précipiter pour lancer le ballon

Une fois la décision prise, il est nécessaire, comme pour la passe ou le tir, de s’asseoir dans la selle et se lever en poussant sur ses pieds tout en effectuant le geste du lancer en poussant son geste jusqu’au bout, avec un bassin qui part vers l’avant pour donner de l’impulsion.

. Comment travailler son cheval pour garantir un lancer de touche parfait ?
Pour avoir un cheval apte au lancer, il suffit qu’il reste immobile et bien droit. Pour ce faire il peut être intéressant de travailler son cheval avec un sifflet, en lui faisant comprendre qu’il n’est pas toujours synonyme de mouvement (cela est valable aussi pour d’autres phases de jeu). Il est primordial de le récompenser en caressant à chaque fois qu’il est à l’écoute. On peut aussi répéter le geste plusieurs dizaines de fois sans le ballon. Bien souvent un cheval se décalera ou bougera si le cavalier le déstabilise lors du lancer, ce qui implique donc d’essayer au maximum d’être en équilibre et léger dans sa selle lors du mouvement. A noter qu’il est nécessaire que le cheval accepte que d’autres chevaux (le premier rang notamment) arrivent vers lui, sans bouger.

. De quelle manière travailler pour que le couple progresse dans ce domaine ?
Avant toute chose, il n’y a pas de bon lanceur sans bon joueur de touche. Par conséquent, il est primordial de bien connaître les couples joueurs/chevaux de son équipe. J’ai beaucoup travaillé mon cheval, Sam Wood JuNiThi, pour qu’il reste immobile lors du lancer mais aussi qu’il accepte que d’autres chevaux arrivent en face de lui en répétant cette phase de jeu des centaines de fois. Personnellement, je travaille mon geste a pied comme à cheval pour trouver l’équilibre parfait, qui permettra a mon cheval de rester immobile et pour ma part d’effectuer le lancer le plus précis possible. Il peut être intéressant de se mettre avec un autre lanceur face à face et répéter le geste plusieurs fois tout en changeant régulièrement les distances.
Le plus dur pour le lanceur est de trouver la force mentale de se remobiliser quelques secondes après avoir encaissé un but. En effet, pour moi, un bon lancer se prépare en amont, c'est-à-dire dès lors que je vais me placer pour effectuer le lancer. J’essaie de remettre mon cheval dans le calme, prendre la anse la plus courte et rigide du ballon, faire le vide dans ma tête, être à l’écoute du code annoncé par mes coéquipiers et jeter un coup d’œil sur leurs adversaires. Cette phase d’approche est essentielle pour se mettre dans les meilleures conditions. Au delà du geste, l’entrainement est très important pour travailler sur cet aspect psychologique du lancer.

Horse Ball

Réagissez à cet article
  1.   caractères de aA à zZ, 0 à 9 et signes - . _
  2.   entrez le code sur votre gauche *
  3. Les opinions émises n'engagent que leurs auteurs. L'équipe de www.horse-ball.org se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises. * Champs obligatoires