Actualités, articles, interviews

1  

Organisateur dans le viseur - Saumur !

Auteur : www.horse-ball.org | Date : 15-11-2014

Dossier de www.horse-ball.org : Organisateur dans le viseur !
Saumur - 22 & 23 novembre 2014 - Thierry Murzeau

Souvent fustigés, rarement félicités... les organisateurs jouent pourtant un rôle déterminant pour la pratique du horse ball et son développement. Entre aire de jeu, terrain de détente, restauration, boxes, coordination des services techniques, de sécurité, les secours, le vétérinaire, la délégation de l’arbitrage, la communication, les plannings... l’organisation d’une étape de horse ball relève souvent du casse tête ! 

Pour autant, dans un monde qui ne tient que par l’engagement d’amateurs passionnés, chaque évènement est l’occasion d’un mouvement collectif pour que les équipes soient reçues dans les meilleures conditions.

C’est pourquoi la rédaction de www.horse-ball.org a décidé d’aller à la rencontre des organisateurs des plus grandes étapes nationales de la saison 2015 : Rosières aux Salines, Saumur, Mâcon, Le Mans, Saint-Lô, Tarascon, Chazey, Bordeaux & Jardy !

Pour ce 2ème numéro de notre série "Organisateur dans le viseur !", c’est du coté de l’Ecole Nationale d’Equitation (ENE) de Saumur que la rédaction de www.horse-ball.org est allée interviewer le responsable de l’organisation de la prochaine étape du championnat de France Pro Elite : Thierry Murzeau.

Horse Ball

. Bonjour, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
Bonjour, je m’appelle Thierry Murzeau. Je suis trésorier de l’association Saumur Horse Ball. Je suis également chef d’entreprise dans le domaine du nettoyage sur Angers.

. Quelle est votre expérience dans le domaine de l’organisation d’évènements ?
Cela doit faire 5 ou 6 fois que l’on organise cette étape à l’ENE. Au delà de ça, nous organisons une dizaine de concours de CSO chaque année au centre équestre ainsi que 4 ou 5 journées de horse ball régionales. Nous connaissons bien le principe de l’organisation et nous avons d’ailleurs organisé la saison dernière le Grand Régional de CSO. L’événement de horse ball à l’ENE est le plus important pour nous ainsi que dans la région.

. Pourquoi vous êtes vous lancé dans l’organisation d’une étape des championnats de France de Horse Ball ?
Nous nous sommes lancés dans cette organisation car nous avions une équipe qui a évolué pendant plusieurs années en Pro Elite. Ensuite, nous nous déplacions beaucoup et suite à un souhait plus ou moins clair de la Fédération, nous avons décidé de nous lancer dans l’organisation d’une étape nationale dans le cadre de l’Ecole Nationale d’Equitation de Saumur, dans le Grand Manège des Ecuyers.

. Quel doit être, selon vous, le rôle d’un organisateur ? Que doit-il apporter à la discipline et ses acteurs ?
Avant tout, je pense que notre rôle est de recevoir les concurrents et le public dans les meilleures conditions possibles. Pour les équipes il est important d’avoir un bon terrain de jeu ainsi que des boxes confortables… et c’est le cas à Saumur ! Nous nous attachons également à optimiser les coûts pour les concurrents, tant au niveau de la location des boxes que pour la restauration.

. En tant qu’organisateur, qui sont vos interlocuteurs privilégiés ?
Pour organiser un tel évènement nous nous rapprochons de la Fédération afin d’obtenir les informations liées au cahier des charges ou à l’administratif. Nous nous appuyons également sur les conseils de l’agence JuNiThi. En interne, nous sommes principalement en contact avec les bénévoles qui sont une trentaine lors de la manifestation ainsi que les employés de l’ENE. Nous n’avons aucune aide financière de la part de la Fédération… Les arbitres, et tout le reste d’ailleurs, sont à la charge de l’organisateur ! De manière générale, nous n’avons pas de soutien financier ou logistique de la part d’organismes tel que les Comités Départementaux ou Régionaux d’Equitation. Enfin, nous travaillons en collaboration avec l’ENE à qui nous louons les installations. Cette location intègre l’aide des services de l’ENE d’un point de vue matériel et logistique, notamment pour le lissage du terrain et ainsi de suite !

. Lorsqu’on se lance dans l’organisation, quelles sont les principales difficultés que l’on rencontre ?
Après plusieurs années d’organisation à l’ENE, nous sommes tout de même un peu rodés même si nous organisons dans une structure extérieure à la notre. Nous ne rencontrons plus de grosses difficultés. La seule chose qui est de plus en plus difficile c’est de trouver suffisamment de bénévoles qui tiennent la route pour nous aider pendant 3 jours… mais cette difficulté n’est pas liée au horse ball ! Au delà de ça, l’organisation reste la même d’une année sur l’autre, nous avons notre liste de matériel et nous essayons d’améliorer les choses petit à petit. A ce titre, l’année dernière, nous avions chauffé le hall du manège de l’ENE qui servait de lieu de restauration afin que les gens puissent profiter d’un espace agréable… Nous allons relancer ce dispositif qui avait été apprécié par les équipes et les spectateurs. Je crois que nous n’avons plus grand chose à apporter de mieux au niveau de cette organisation.

. D’après-vous quels sont les points faibles et les points forts de votre organisation ?
Nous avons eu des soucis la saison dernière en ce qui concerne l’éclairage des écuries… l’éclairage de l’ENE était un peu juste pour l’occasion ! C’est pourquoi nous allons résoudre ce désagrément cette année. Nous allons ajouter des mats d’éclairage pour que les joueurs puissent s’occuper de leurs chevaux tranquillement.

. Quelles seront les nouveautés et/ou les améliorations pour l’édition 2015 ?
Comme je vous le disais, le hall qui comprend la partie restauration sera encore chauffé. Je pense que l’amélioration notable de cette année sera l’éclairage de la zone des boxes, enfin je l’espère, tout dépend de la disponibilité du matériel au moment de l’événement.

. Vous allez accueillir environ 30 équipes, 180 chevaux et cavaliers… Quel est le budget global de votre manifestation ?
Il faut compter entre 25 000 et 30 000 euros pour l’organisation de Saumur.

. Quels sont les moyens, les critères et/ou les dispositifs qui vous permettent de vous faire une idée quant à la réussite ou non de votre manifestation ?
Je crois que l’affluence du public est un facteur important. Lorsque nous regardons le nombre de spectateurs aujourd’hui par rapport à celui de la 1ère édition, il me semble que l’évènement remporte une véritable adhésion. Le horse ball à l’Ecole d’Equitation de Saumur est devenu une sortie pour un grand nombre de saumurois, qui même avant de découvrir le horse ball n’avaient sûrement jamais mis les pieds à l’ENE !

. Merci beaucoup d’avoir répondu à nos questions... Nous vous souhaitons bon courage pour la réussite de votre évènement !

Horse Ball

Horse Ball

 

Vos commentaires

Publié par Spectateur le 12-11-2014 14:55

En tant que spectateur lambda, je trouve que Saumur est l'une des toutes meilleures etapes du circuit PEM : bon parking, bon manege, bonnes tribunes, bons logements et bonnes tables dans les parages.
Les seules critiques constructives qu'on puisse faire c'est qu'il caille en hiver (mais visiblement maintenant y'a du chauffage), que la playlist meriterait d'etre un peu modernisee et le non-respect de l'interdiction de fumer dans les tribunes (mais ca c'est malheureusement partout et beaucoup plus complique a gerer par l'organisateur...).