Actualités, articles, interviews

0  

PF 2019 : Bordeaux Brandeau !

Auteur : www.horse-ball.org | Date : 14-01-2019

BORDEAUX BRANDEAU
Championnat de France Pro Féminin 2019

Pour cette saison 2019, huit formations sont en compétition dans le Championnat de France Pro Féminin : Auchy les Mines, Bordeaux Brandeau, Hauteville, Luneville Grand Est, Metropole Nancy Grand Est, OGC Horse Ball, Pont a Mousson Grand Est & PPE Nancy.

Après 4 mois de compétition et 6 jorunées disputées, c'est l'heure de la trêve hivernale pour les championnats de France de la division Pro... et c'est également le moment du bilan à "mi-saison" ! Place à Valentine DESORMEAUX pour l'équipe de Bordeaux Brandeau, en tête du classement provisoire du championnat de France Pro Féminin 2019. 

CLASSEMENT PRO FEMININ 2019

L'EQUIPE DE BORDEAUX BRANDEAU
Facebook

DESORMEAUX VALENTINE - 17 buts / 6 rencontres
DESORMEAUX LENA - 6 buts / 6 rencontres
GOLDSMITH NATASHA - 4 buts / 6 rencontres
LASBAREILLES LAURE - 15 buts / 6 rencontres
MARCHESIN FLORA - 1 but / 6 rencontres

Entraineur : DESORMEAUX CHRISTOPHE

Horse Ball

. Bonjour. Après 6 journées, votre formation occupe la tête du classement provisoire du Championnat de France Pro Féminin 2019 avec 20 points… et une avance de 2 points sur vos poursuivantes d'Hauteville. Plus précisément, le bilan de votre équipe s’élève à 6 victoires. Du côté des points de bonification, l’équipe de Bordeaux Brandeau a réussi à empocher 2 points de bonus offensif. Enfin avec 43 buts inscrits, Bordeaux Brandeau est la 4ème meilleure attaque de la compétition, tandis qu’avec 19 buts encaissés vous vous placez comme la meilleure défense du championnat… Quel bilan tirez-vous de ce début de saison ?
. Valentine Desormeaux : Le bilan est tout simplement inespéré, nous commencions cette saison avec beaucoup d’incertitudes sur le plan sportif. Nous avons essayé de faire au mieux pour mettre en place une base de jeu plutôt simple sans prise de risque, avec une défense en place et solide, ainsi qu’une possession de balle importante qui passe par une touche efficace. La stratégie s’est avérée payante avec des filles qui ont réussi à se trouver et se comprendre sur le terrain, notamment en touche et en défense, l’attaque reste notre principal axe de travail. Nous avons également eu un tirage très favorable qui nous a permis d’installer notre jeu plus sereinement. Nous finirons cette phase de matchs allers face à nos poursuivantes après la trêve, durant laquelle nous travaillons dur pour franchir un cap nécessaire pour réellement prétendre à la place que nous occupons aujourd’hui.

. Le Championnat de France Pro Féminin compte 14 journées… il reste donc encore 1 journée à disputer afin d’avoir une vision réelle du classement provisoire à l’issue de tous les matchs allers. Pour Bordeaux Brandeau, la dernière rencontre sera déterminante puisque vous devrez affronter vos poursuivantes d'Hauteville… Comment appréhendez-vous cette rencontre à l’allure de finale, qui se tiendra le 2 mars prochain au Mans ?
. Valentine Desormeaux : Nous avons mis en place un programme d’entrainements sous forme de week-ends au vu de notre organisation un peu spéciale. Chacune travaille au quotidien son cheval sur des aspects du dressage qui sont primordiaux à un bon fonctionnement sur le terrain. Etant la plupart étudiantes, nous avons la chance d’avoir des personnes qui s’occupent des chevaux les jours où nous sommes trop occupées. Nous nous entrainons également dans nos clubs respectifs en intégrant des entrainements afin de travailler notre technique individuelle et se focaliser sur le travail du cheval au ballon. Lorsque nous nous retrouvons nous essayons de balayer tous les aspects qui ont besoin de travail, en particulier l’attaque qui manque de fluidité. Nous arriverons au Mans avec le même état d’esprit que sur les autres week-ends; en nous disant que nous ne sommes pas meilleures que nos adversaires et qu’il faudra être à notre maximum de lucidité pour sortir du terrain avec la victoire. 

. Votre effectif a subi quelques modifications pour cette saison 2019, pouvez-vous nous parler de l’évolution de votre formation ? Quel a été l’impact des différents départs et des arrivées de Flora Marchesin, Laure Lasbareilles et Natasha Goldsmith ?
. Valentine Desormeaux : A la fin de la saison, la question de savoir si nous prenions la place de Pro ou non s’est effectivement posée. Au Mans en juin 2018, nous savions déjà que l’équipe ne repartirai pas sous cet effectif en Pro pour des raisons d’arrêts liés aux études ou des soucis logistiques sur une saison de circuit fermé. Nous avons donc d’abord réfléchi à la question avec ligne directrice de pouvoir faire une saison cohérente sportivement avec une équipe où la bonne ambiance prime. En effet une saison en circuit fermé est longue et nécessite des efforts de la part de tous, si l’ambiance n’est pas bonne cela devient rapidement compliqué et cela se ressent sur le terrain. Laure, Flora et Natasha ont répondues favorablement à notre proposition et jusque là nous ne nous sommes pas trompés ! Une sixième joueuse devrait intégrer notre effectif lors de l’étape du Mans, en effet Justine Bannes encore cadette viendra prendre de l’expérience avec son jeune cheval récemment acquis.

. La trêve hivernale est une nouveauté pour cette saison 2019, comment gérez-vous cette période ?
. Valentine Desormeaux : Cette trêve est une très bonne chose pour nous, et pour les chevaux. Nous avons un pool de chevaux important mais sur l’étape de Blanquefort par exemple seulement une joueuse jouait avec son cheval, les autres faisaient toutes leur premier match avec leur monture. La trêve est l’occasion de donner du temps aux couples de se former, d’avancer le travail des chevaux ainsi que de leur donner un peu de repos étant donné que nous ne jouons pas la Coupe de France. Nous pourrons ainsi attaquer la deuxième partie de saison avec plus de certitudes sur nos capacités et une meilleures préparation qu’au début de saison qui a commencé très tôt cette année.

. A ce stade de la saison, quel est votre pronostic pour le podium final du Championnat de France Pro Féminin 2019 ?
. Valentine Desormeaux : Je pense que l’on retrouvera les équipes qui sont sur le podium aujourd’hui, mais je ne me prononcerai pas sur l’ordre. N’oublions pas l’équipe de PPE Nancy qui même à la quatrième place, s’est montrée solide et performante. Et saura certainement se remettre en route après les défaites de Deauville.

. Si vous aviez une ou plusieurs résolutions à formuler pour votre équipe pour cette nouvelle année, quelles seraient-elles ?
. Valentine Desormeaux : Que cette année 2019 soit à la hauteur de l’année 2018 sur le plan sportif. Que chacune continue à travailler dur comme c’est le cas depuis ce début de saison. Que l’ambiance reste aussi bonne, même si la chance venait à tourner. Et enfin réussir à adopter un régime alimentaire plus sain sur nos week-ends d’entraînements !

. Merci d'avoir pris le temps de répondre à nos questions et bonne chance pour la suite de cette saison 2019 !

Copyright photos : Horse-Ball M3 / Jeanne Mts

Réagissez à cet article
  1.   caractères de aA à zZ, 0 à 9 et signes - . _
  2.   entrez le code sur votre gauche *
  3. Les opinions émises n'engagent que leurs auteurs. L'équipe de www.horse-ball.org se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises. * Champs obligatoires